Des cadres de Benno répondent à SONKO : « Ce garçon ne perd rien pour attendre»


Video player

Manque de respect. C’est en ces termes que le docteur Ibrahima Mendy a réagi aux propos du leader de Pastef.

«C’est insultant de dire que nous devons notre promotion professionnelle à Ousmane Sonko, alors que personnellement, j’ai été nommé en 2012», fait-il savoir, le cœur serré par l’amertume d’une déclaration qui considère les Apéristes du sud comme des «moins que rien» qui doivent leur salut à Sonko. «Ce garçon à l’insulte à la bouche. Il donne l’impression qu’il est plus digne que tout le monde», fait remarquer le Directeur des statistiques agricoles au ministère de l’Agriculture. Pour Ibrahima Mendy, chacun est libre de défendre sa chapelle politique, mais dans la courtoisie et le respect de l’autre. Ce qui n’est pas le cas de Sonko, selon Ibrahima Mendy qui rappelle au leader de Pastef l’éducation qui caractérise  les fils de la Casamance et qui interdit la discourtoisie. «Maintenant, Sonko ne perd rien pour attendre», selon Ibrahima Mendy qui prédit un réveil brutal au leader de Pastef le 25 février prochain, surtout à Ziguinchor

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire