Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Crise anglophone : Des gendarmes mis aux arrêts. La raison !
28/06/2018 à 23h58 par La redaction

Crise anglophone : Des gendarmes mis aux arrêts. La raison !

Crise anglophone : Des gendarmes mis aux arrêts. La raison !

Plusieurs sources locales indiquent que les deux gendarmes sont accusés d’avoir commis et filmé des violences contre des civils.

L’on se souvient de la scène filmée par l’un des gendarmes où on y voyait un homme  présenté comme le général des sécessionnistes de l’Ambazonie. L’individu était couché à même le sol dans une flaque d’eau, les mains et les pieds attachés. Il recevait des coups de temps en temps pendant qu’un autre gendarme montait sur sa tête ou sur son thorax pour lui créer le plus de douleurs possible. L’homme était devenu inerte à la fin de la vidéo.

 

Cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux en début juin et elle avait suscité l’indignation générale. Le ministère de la Défense avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, expliquant qu’il s’agissait d’une scène d’interrogatoire qui s’était mal déroulée, parce que l’individu avait tenté de se défendre. Les gendarmes en question aurait également été placés en détention.

D’autres éléments des forces de sécurité et de défense sont gardés dans des prisons à Yaoundé pour diverses bavures. Les enquêtes sont ouvertes après dénonciation de quelques victimes ou des organisations telles que Amnesty international.

crédit photo:  camerbe

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 355 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plusieurs sources locales indiquent que les deux gendarmes sont accusés d’avoir commis et filmé des violences contre des civils.

L’on se souvient de la scène filmée par l’un des gendarmes où on y voyait un homme  présenté comme le général des sécessionnistes de l’Ambazonie. L’individu était couché à même le sol dans une flaque d’eau, les mains et les pieds attachés. Il recevait des coups de temps en temps pendant qu’un autre gendarme montait sur sa tête ou sur son thorax pour lui créer le plus de douleurs possible. L’homme était devenu inerte à la fin de la vidéo.

 

Cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux en début juin et elle avait suscité l’indignation générale. Le ministère de la Défense avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, expliquant qu’il s’agissait d’une scène d’interrogatoire qui s’était mal déroulée, parce que l’individu avait tenté de se défendre. Les gendarmes en question aurait également été placés en détention.

D’autres éléments des forces de sécurité et de défense sont gardés dans des prisons à Yaoundé pour diverses bavures. Les enquêtes sont ouvertes après dénonciation de quelques victimes ou des organisations telles que Amnesty international.

crédit photo:  camerbe

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 355 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire