Côte d’Ivoire / Une Lycéenne violée dans la chambre de Bediala


Video player

Dans la nuit du 21 au 22 novembre 2021, des lycéennes ont été violées dans leur chambre à Bediala City, dans la province de Daloa.

Dans la nuit du 21 au 22 novembre 2021, une jeune fille a été agressée sexuellement par un groupe de garçons alors que Bediala dormait.

Il s’avère que cinq jeunes sont entrés dans la maison de la jeune fille. Dans leur sommeil, les cinq violeurs ont d’abord volé le téléphone portable et l’argent de la victime.

Leur recherche fera du bruit, ce qui réveillera les lycéennes. Après être tombés dans le vol, ils utiliseront des stratégies pour contrôler la victime. S’ils essayaient d’avertir quelqu’un, ils utilisaient une arme blanche pour menacer de lui trancher la gorge.

Mineure - Côte d'Ivoire / Une Lycéenne violée dans la chambre de Bediala
Côte d'Ivoire / Une Lycéenne violée dans la chambre de Bediala doingbuzz

Ils ne se limiteront pas au vol. Ils utiliseront cette situation pour satisfaire leurs désirs sexuels. Sous la menace d’armes tranchantes, les criminels ordonnent toujours aux filles de se déshabiller pour faire le sale boulot. Malgré les supplications des jeunes filles, les bandits ont continué à les abuser sexuellement.

Puis ils se sont enfuis avec leurs colis. Les étudiants se sont immédiatement rendus au commissariat de Bédiala pour se plaindre.

Après avoir porté plainte, sur le chemin du retour, ils ont rencontré un violeur, qui a été immédiatement arrêté par la Wehrmacht. Interrogé sur place, il a avoué les faits et réprimandé ses deux apprentis, ils étaient tous les deux étudiants.

Il est entendu qu’ils répondront à ces actions devant le procureur près le tribunal de première instance de Daloa, en attendant de rattraper les deux autres. Les cas de viol se multiplient en Côte d’Ivoire.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Côte d'Ivoire / Une Lycéenne violée dans la chambre de Bediala Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire