Côte d’Ivoire/Terrorisme : des mauritaniens arrêtés


Video player

Des commerçants  mauritaniens arrêtés en Côte d’Ivoire. Ils auraient reçu, selon les informations des fonds  destinés à deux attaques terroristes au cours desquelles 15 soldats ivoiriens ont été tués l’année dernière.

C’est une nouvelle page qui s’ouvre dans l’enquête sur les attaques terroristes de Kafoulo et de Doropo.

Selon les informations de Jeune Afrique, les salafistes mauritaniens sont impliqués dans deux attaques contre une base militaire et la ville de kafoulo faisant au total 15 morts, 14 soldats et un gendarme en juin 2020.

Lire aussi : Abidjan : un sergent risque la prison à vie

Lire aussi : Côte d’Ivoire/ Lutte contre le terrorisme: Téné Birahima Ouattara commande des véhicules blindés

Selon le journal, qui cite ses sources, les 7 mauritaniens ont été arrêtés sur la foi d’enregistrements retrouvés sur les téléphones de terroristes tués ou arrêtés.

Les renseignements ivoiriens auraient décelé près de deux millions d’ouguiyas transférés à des commerçants mauritaniens pour financer l’attaque contre la localité de Kafoulo.

La traçabilité de ces montants a conduit à l’arrestation de 5 commerçants ayant reçu les fonds sans que les autorités ivoiriennes n’en déterminent la provenance. Deux autres commerçants mauritaniens ont également été arrêtés suspectés d’être impliqués dans l’attaque du village de Dorobo.

Pour rappel, aucune information n’a été filtrée sur  l’identité des détenus. Juste  qu’ils sont des commerçants âgés de près de 40 ans, résidents en Côte d’Ivoire.

Les autorités ivoiriennes ont informé l’ambassade de Mauritanie à Abidjan de l’arrestation des commerçants. Un sujet que devraient évoquer les présidents ivoiriens et mauritaniens, Alassane Ouattara et Mohamed Cheikh Ghazouani dans les prochains jours.

Lire aussi : Abidjan: Ces instructions du président Ouattara contre le terrorisme

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire