Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : tensions entre une famille endeuillée et la morgue IVOSEP! VIDEO
19/11/2018 à 12h40 par La redaction

Un scandale s’est produit vendredi 16 novembre à la morgue d’Abidjan IVOSEP.

En effet, Kra KOUAME boniface a perdu sa fille il y a quelques semaines et le corps a été envoyé à la morgue IVOSEP de Yopougon pour conservation.

Le jour de la levée de corps, la direction de la morgue où séjourne le corps de sa fille, lui impose l’achat d’un cercueil au sein de leur entreprise.

Selon l’homme endeuillé, le cercueil était de mauvaise qualité et à un prix exorbitant. Vu que lui-même est fabriquant et propriétaire de plusieurs corbillards, il a tout de suite reconnu la qualité de ce qu’on lui vendait.

Mais n’empêche qu’il accepte de payer le cercueil moyennant la somme de 150 000 Cfa pour éviter les histoires.

Le jour de la levée, monsieur KOUAME décide de changer le cercueil de sa fille par un cercueil présentable qu’il a lui-même acheté hors de l’entreprise sans réclamer un centime auprès de l’institution.

C’est avec une grande surprise que l’institution refuse catégoriquement la proposition et exige à la famille l’utilisation du cercueil de la morgue.

Après plusieurs négociations, IVOSEP aurait appelé la police pour gazer la famille venue accompagner le camarade en question.

Toute fâchée la famille sort carrément de la morgue avec le corps et change de cercueil sur la voie devant la morgue de Yopougon et en présence d’une nuée de témoins.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Un scandale s’est produit vendredi 16 novembre à la morgue d’Abidjan IVOSEP.

En effet, Kra KOUAME boniface a perdu sa fille il y a quelques semaines et le corps a été envoyé à la morgue IVOSEP de Yopougon pour conservation.

Le jour de la levée de corps, la direction de la morgue où séjourne le corps de sa fille, lui impose l’achat d’un cercueil au sein de leur entreprise.

Selon l’homme endeuillé, le cercueil était de mauvaise qualité et à un prix exorbitant. Vu que lui-même est fabriquant et propriétaire de plusieurs corbillards, il a tout de suite reconnu la qualité de ce qu’on lui vendait.

Mais n’empêche qu’il accepte de payer le cercueil moyennant la somme de 150 000 Cfa pour éviter les histoires.

Le jour de la levée, monsieur KOUAME décide de changer le cercueil de sa fille par un cercueil présentable qu’il a lui-même acheté hors de l’entreprise sans réclamer un centime auprès de l’institution.

C’est avec une grande surprise que l’institution refuse catégoriquement la proposition et exige à la famille l’utilisation du cercueil de la morgue.

Après plusieurs négociations, IVOSEP aurait appelé la police pour gazer la famille venue accompagner le camarade en question.

Toute fâchée la famille sort carrément de la morgue avec le corps et change de cercueil sur la voie devant la morgue de Yopougon et en présence d’une nuée de témoins.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire