Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara envisage d’organiser des élections locales en 2023


Video player

Des élections locales auront finalement lieu en 2023. Selon Jeune Afrique, cela a été décidé par le président Alassane Ouattara, qui a un jour envisagé de reporter les élections municipales et régionales à 2025.

Ouattara revient sur sa décision de reporter les élections locales
Ces dernières années, les fréquents incidents violents lors des élections en Côte d’Ivoire ne rassureront probablement pas les acteurs et autres observateurs sur la scène politique ivoirienne. Si la dernière élection législative de mars 2021 s’est déroulée dans une situation relativement calme, alors ce ne sera pas le cas de l’élection présidentielle d’octobre 2020. L’élection a connu des violences sans précédent et l’opposition a contesté le “troisième mandat” d’Alassane Ouattara.

Pour éviter de retomber dans le piège du passé, le président de la Côte d’Ivoire envisage de reporter la date des prochaines élections locales à 2025. Cependant, le chef de l’État ivoirien est revenu sur cette décision qu’il avait prise, et sa voix a circulé dans les coulisses.

Par ailleurs, selon Jeune Afrique, le président Ouattara a informé les membres du gouvernement et les dirigeants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, le parti au pouvoir) que « des élections municipales et régionales auront finalement lieu. élections présidentielles et législatives Deux ans”, c’est-à-dire en 2023.

La date exacte de ces deux votes n’est bien sûr pas encore déterminée, mais la Commission électorale indépendante (CEI) travaille déjà à la révision de la liste électorale (RLE) avant 2023. De même, le président de l’agence Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, et ses collaborateurs travaillent d’arrache-pied pour préparer minutieusement ces élections locales.

Ces élections locales peuvent être très publiques et tous les grands partis politiques de Côte d’Ivoire peuvent y participer. Surtout le RHDP d’Alassane Ouattara, le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié, le FPI de Pascal Affi N’Guessan, et n’oublions pas le PPA-CI de Laurent Gbagbo, il tient à montrer sa véritable influence politique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire