Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Congo Brazzaville: Le phénomène de transe dans un lycée suscite l’émoi dans le pays
06/11/2018 à 11h35 par La redaction

C’est tout le Congo Brazzaville qui est dans l’émoi suite à des phénomènes de transe observés il y a quelques jours au Lycée Technique de Brazzaville.  Selon nos confrères du Journnal de Brazza, ce sont environ 39 élèves du lycée technique de Brazzaville qui sont entrés en transe sous les regards inquiets de leurs camarades.

Les témoignages recueillis sur les lieux indiquent que ces élèves qui étaient en cours lorsque plusieurs d’entre eux ont commencé à s’étouffer et à ressentir des malaises avant de s’évanouir.

Très rapidement, les victimes ont  été pris en charge par les secours et transportés dans la foulée au CHU de Brazzaville. Pris de panique, les autres élèves ont quitté le lycée en courant dans tous les sens. L’administration du lycée a immédiatement suspendu les cours pour la journée afin de voir un peu plus clair.

Quelle est l’origine de ce phénomène de transes? C’est la question qui est sur toutes les lèvres à Brazzaville. Certains évoquent la thèse d’un envoûtement collectif, d’autres parlent du fétichisme et de la sorcellerie. D’autres vont plus loin en parlant de substance neurotoxique ou de l’agoraphobie. Pour l’instant, rien n’est sûr, le ministère de l’Éducation mène des investigations, nous a confirmé une source bien introduite.

Rappelons que le même phénomène s’est produit au lycée Ganga Edouard la veille. C’est cette expansion du phénomène de transe dans un autre établissement de la ville qui inquiète de plus en plus.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

C’est tout le Congo Brazzaville qui est dans l’émoi suite à des phénomènes de transe observés il y a quelques jours au Lycée Technique de Brazzaville.  Selon nos confrères du Journnal de Brazza, ce sont environ 39 élèves du lycée technique de Brazzaville qui sont entrés en transe sous les regards inquiets de leurs camarades.

Les témoignages recueillis sur les lieux indiquent que ces élèves qui étaient en cours lorsque plusieurs d’entre eux ont commencé à s’étouffer et à ressentir des malaises avant de s’évanouir.

Très rapidement, les victimes ont  été pris en charge par les secours et transportés dans la foulée au CHU de Brazzaville. Pris de panique, les autres élèves ont quitté le lycée en courant dans tous les sens. L’administration du lycée a immédiatement suspendu les cours pour la journée afin de voir un peu plus clair.

Quelle est l’origine de ce phénomène de transes? C’est la question qui est sur toutes les lèvres à Brazzaville. Certains évoquent la thèse d’un envoûtement collectif, d’autres parlent du fétichisme et de la sorcellerie. D’autres vont plus loin en parlant de substance neurotoxique ou de l’agoraphobie. Pour l’instant, rien n’est sûr, le ministère de l’Éducation mène des investigations, nous a confirmé une source bien introduite.

Rappelons que le même phénomène s’est produit au lycée Ganga Edouard la veille. C’est cette expansion du phénomène de transe dans un autre établissement de la ville qui inquiète de plus en plus.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire