Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La condamnation de Jean-Marie Le Pen pour des propos sur les Roms est confirmée en appel
27/02/2017 à 16h48 par La redaction

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé, lundi 27 février, la condamnation à 5 000 euros d’amende de Jean-Marie Le Pen. Le président d’honneur du Front national a de nouveau été reconnu coupable de « provocation à la haine et à la discrimination ethniques » pour des propos tenus en 2013 à Nice à propos des Roms lors d’une conférence de presse.

« Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n’est que le petit morceau de l’iceberg, avait-il déclaré, le 4 juillet 2013, à l’occasion d’une réunion publique à Nice. Leur présence est urticante pour la population, oui, les gens se plaignent. »

« Odorante, il suffit d’avoir visité un camp de Roms pour s’en rendre compte, olfactivement parlant », avait-il poursuivi, assurant être « payé pour dire ce que pensent les électeurs ». « La haine est un sentiment qui m’est parfaitement étranger », avait assuré M. Le Pen.

« Je ne sais pas si la haine est un sentiment présent chez M. Le Pen. Ce n’est pas ce qu’on lui reproche, ce qu’on lui reproche, ce sont des propos qui sont de nature à jeter l’opprobre sur cette communauté », lui avait répondu l’avocat général.

« Ce sont des termes que je maintiens parce que je les ai pensés », avait expliqué à la barre le père de Marine Le Pen, qui devra payer 2 000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme, partie civile. La Ligue des droits de l’homme, partie civile en première instance, recevra 1 000 euros.

Plusieurs condamnations

Jean-Marie Le Pen a été condamné à au moins huit reprises depuis le début des années 1990 pour des propos racistes ou négationnistes. Il a encore été mis en examen, le 11 février, pour provocation à la haine pour s’en être pris à Patrick Bruel. En juin 2014, dans une vidéo sur le site du FN, à l’évocation du nom de l’artiste d’origine juive, il avait déclaré : « Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois ! »

Le Front national, présidé depuis 2011 par sa fille Marine Le Pen, a engagé une stratégie de « dédiabolisation » de son image. Elle a conduit à l’exclusion en 2015 de Jean-Marie Le Pen , pour avoir réitéré ses propos sur les chambres à gaz nazies, qu’il qualifie de « détail » de l’histoire de la seconde guerre mondiale.

Avec Le Monde

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Des proches du président Ouattara visés par la justice française

31/10/2020

Des proches...

  Certains proches du président Alassane Ouattara...
Début de vote en Côte d’Ivoire sur fond de « boycott actif »

31/10/2020

Début de...

Les bureaux de vote pour la présidentielle...
Présidentielle 2020: Un élément des forces de l’ordre fait otage dans un village d’Akoupé – Actualité ivoirienne 31/10/2020

31/10/2020

Présidentielle 2020:...

Adzopé, 31 oct 2020 – Un policier...
Des électeurs devant les bureaux de vote tôt le matin à Aboisso – Actualité ivoirienne 31/10/2020

31/10/2020

Des électeurs...

Aboisso, 31 oct 2020 – Des électeurs...
Par mesure de prudence le vote démarre avec du retard à Dimbokro – Actualité ivoirienne 31/10/2020

31/10/2020

Par mesure...

Dimbokro, 31 oct 2020 – Le vote...
Badikaha à l’assaut des bureaux de vote ce 31 octobre 2020

31/10/2020

Badikaha à...

Les électeurs de Badikaha, au Nord de...
Situation à Dabou ce 31 octobre 2020 : ce qui se passe

31/10/2020

Situation à...

Le scrutin présidentiel prévu pour ce samedi...
Ferkessédougou : début de vote dans le calme

31/10/2020

Ferkessédougou :...

L’opération de vote pour l’élection a commencé...
Korhogo : les bureaux de vote ouvrent dans le calme

31/10/2020

Korhogo :...

Le vote pour élire le prochain président...
Début de vote en Côte d’Ivoire sur fond de « boycott actif »

31/10/2020

Début de...

Les bureaux de vote pour la présidentielle...
Sikensi, situation très tendue, les bureaux de votes fermés

31/10/2020

Sikensi, situation...

Journée électorale très tendue dans la commune...
Alpha Condé à la France et l'UE : "nous tenons à notre indépendance"

31/10/2020

Alpha Condé...

  Après l'élection présidentielle en Guinée dont...
Isabel Dos Santos fille de l’ancien président José Eduardo Dos Santos, frappée par un malheur

31/10/2020

Isabel Dos...

La femme d’affaires et fille de l’ancien...
Alassane Ouattara à l’opposition : “Nous n’accepterons pas le désordre”

31/10/2020

Alassane Ouattara...

Alassane Ouattara tient à son élection présidentielle...
Guikahué : “Alassane Ouattara est dans l’illégalité et c’est lui le responsable des morts”

31/10/2020

Guikahué :...

Le Secrétaire Exécutif du PDCI, Maurice Kacou...
Après la levée du siège de son domicile / Cellou Dalein Diallo : ” ma revendication, c’est la reconnaissance de ma victoire”

31/10/2020

Après la...

Conformément à une recommandation de la mission...
L’Afrique doit se préparer à une deuxième vague de coronavirus selon des experts

31/10/2020

L’Afrique doit...

Les cas de Covid-19 prennent de l’envol...
Jour de vote en Côte d’Ivoire / Silence de cimetière à Yopougon ce matin, les rues presque vides

31/10/2020

Jour de...

Aujourd’hui 31 octobre, les Ivoiriens sont appelés...
Covid-19 : le président de la CAF Ahmad, testé positif

31/10/2020

Covid-19 :...

De retour d’un voyage au Maroc, le...
Mort des Sénégalais en Méditerranée: L'Etat du Sénégal infirme les 140 décès fournis par l’OIM

30/10/2020

Mort des...

Au moins 140 migrants sénégalais souhaitant rejoindre...

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé, lundi 27 février, la condamnation à 5 000 euros d’amende de Jean-Marie Le Pen. Le président d’honneur du Front national a de nouveau été reconnu coupable de « provocation à la haine et à la discrimination ethniques » pour des propos tenus en 2013 à Nice à propos des Roms lors d’une conférence de presse.

« Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n’est que le petit morceau de l’iceberg, avait-il déclaré, le 4 juillet 2013, à l’occasion d’une réunion publique à Nice. Leur présence est urticante pour la population, oui, les gens se plaignent. »

« Odorante, il suffit d’avoir visité un camp de Roms pour s’en rendre compte, olfactivement parlant », avait-il poursuivi, assurant être « payé pour dire ce que pensent les électeurs ». « La haine est un sentiment qui m’est parfaitement étranger », avait assuré M. Le Pen.

« Je ne sais pas si la haine est un sentiment présent chez M. Le Pen. Ce n’est pas ce qu’on lui reproche, ce qu’on lui reproche, ce sont des propos qui sont de nature à jeter l’opprobre sur cette communauté », lui avait répondu l’avocat général.

« Ce sont des termes que je maintiens parce que je les ai pensés », avait expliqué à la barre le père de Marine Le Pen, qui devra payer 2 000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme, partie civile. La Ligue des droits de l’homme, partie civile en première instance, recevra 1 000 euros.

Plusieurs condamnations

Jean-Marie Le Pen a été condamné à au moins huit reprises depuis le début des années 1990 pour des propos racistes ou négationnistes. Il a encore été mis en examen, le 11 février, pour provocation à la haine pour s’en être pris à Patrick Bruel. En juin 2014, dans une vidéo sur le site du FN, à l’évocation du nom de l’artiste d’origine juive, il avait déclaré : « Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois ! »

Le Front national, présidé depuis 2011 par sa fille Marine Le Pen, a engagé une stratégie de « dédiabolisation » de son image. Elle a conduit à l’exclusion en 2015 de Jean-Marie Le Pen , pour avoir réitéré ses propos sur les chambres à gaz nazies, qu’il qualifie de « détail » de l’histoire de la seconde guerre mondiale.

Avec Le Monde

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire