Chris Yapi : “Alassane Ouattara a encore menti aux Maliens”

Le chef de l’Etat ivoirien, le 03 janvier 2022 au palais présidentiel, a reçu des ministres du président de la transition malienne. Ces derniers sont venus présenter à Alassane Ouattara leur nouveau chronogramme de la transition issu des assises nationales. D’après, Chris Yapi, les échanges n’ont pas permis aux deux parties d’être sur la même longueur d’onde.

La délégation malienne était coiffée par les ministres Abdoulaye Diop (Affaires étrangères) et Abdoulaye Maïga (Administration territoriale). Les émissaires du Colonel Assimi Goïta ont exposé à Alassane Ouattara et les membres de son cabinet, les grandes résolutions des assises nationales. La prolongation de la transition de cinq ans, l’une des décisions issues des concertations entre les Maliens, peine à passer chez le chef de l’Etat ivoirien.

Le programme électoral présenté par la délégation malienne propose un référendum constitutionnel en décembre 2023, un scrutin local en juin 2024, ainsi que des échéances législatives et sénatoriales en mai 2025. D’après le colonel Maïga, ce chronogramme va permettre d’aboutir à la « restauration du Mali », mais cela ne suscite aucune admiration chez le président Ouattara qui aurait ouvertement exprimé son désaccord.

 

Chris Yapi : “Alassane Ouattara menace ouvertement de faire un coup d’Etat au Mali”

Comme le rapporte Financial Afrik, ADO considère le chronogramme présenté par les Malien comme une plaisanterie. En réponse à leur présentation, le chef de l’Etat ivoirien leur aurait demandé ouvertement dans quel monde ils pensaient vivre. Eu égard à ces réponses qui rejettent ouvertement le programme de transition de la junte militaire, le cyberactiviste Chris Yapi n’a pas pu garder ces langues liées.

Sur sa chaîne YouTube, l’avatar ivoirien se demande : “Quelle mauvaise idée ont-ils eu les Maliens d’aller consulter Alassane Ouattara pour lui soumettre les résolutions des assises nationales d’un pays souverain, comme s’il s’agissait d’aller recueillir sa validation ?”. Chris Yapi a lâché que le président Ouattara a “encore menti aux Maliens et menace ouvertement de leur faire un coup d’Etat”. Une prochaine vidéo sera mise en ligne pour détailler ces révélations.

 

La CEDEAO n’est pas d’accord !

Le chronogramme de la junte militaire a été transmis officiellement le 31 décembre 2021 au chef d’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO. D’après Financial Afrik, tout comme Alassane Ouattara, le président ghanéen l’a rejeté.

L’ancien président nigérian Goodluck Jonathan, à la tête d’une délégation de l’organisation régionale, s’est rendu à Bamako ce mercredi 05 janvier pour échanger avec le colonel Assimi Goïta et ses collaborateurs avant le sommet des chefs d’Etat prévu dimanche à Accra. L’envoyé spécial de la CEDEAO aurait également fait savoir aux diplomates accrédités dans le pays que l’organisation n’est pas d’accord avec les cinq années de transition proposées par la junte.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire