Centrafrique : la langue russe bientôt une discipline universitaire obligatoire

 

En 2022, la langue russe deviendra obligatoire dans les universités. Cette décision est une directive du président centrafricain Archange Touadera. Cette discipline était suspendue des programmes scolaires suite à la chute de l’empereur Bokassa, mais elle a été réintroduite dans les écoles en Centrafrique en 2019. 

 

Cette nouvelle mise à jour dans les parcours universitaires est sans doute un signe de la présence de la Russie en Centrafrique. Apparemment, l’aide des Russes aux autorités du pays de l’Afrique centrale, va au-delà du plan sécuritaire. Ainsi, les étudiants des universités centrafricaines devront, à partir de 2022, obligatoirement valider cette discipline. 

 

La langue leur sera proposée dès la première année de licence jusqu’au master. Selon les autorités universitaires, les programmes de formation sont en cours de rédaction. En janvier 2022, les ministres de l’Enseignement des deux pays concernés, la Russie et le Cameroun, vont se rencontrer. Ensemble, ils parleront entre autres de la disponibilité des enseignants devant léguer cette connaissance aux étudiants. Selon la presse locale, il est prévu l’envoi des enseignants russes en Centrafrique pour implémenter la discipline.

 

L’intégration de la langue russe dans le système universitaire est une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Centrafrique et la Russie. C’est une preuve que la relation entre les deux pays se porte très bien. 

 

Rappelons qu’en Centrafrique, la langue russe avait déjà été enseignée auparavant. L’enseignement de cette discipline a été introduit lors du règne de l’empereur Bokassa, avant d’être suspendu à sa chute. En 2019, la langue russe a été réintroduite dans le programme d’enseignement secondaire.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire