A la une Actualités CAN U 20 Centrafique Football

CAN I 20, 2021: Un journaliste mauritanien a énervé Christophe Ousmanou lors de la conférence de presse

FB IMG 1613465392150

 

Le sélectionneur des lions indomptables U 20 du Cameroun Christophe Ousmanou a quitté la traditionnelle conférence de presse à cause d’une question d’un journaliste mauritanien sur l’âge des joueurs Camerounais ce dimanche après la rencontre Mauritanie va Cameroun.

Lire aussi: Barcelone: Une excellente nouvelle pour Barça

Accuser d’avoir falsifié l’âge des lions indomptables U 20 du Cameroun, Chistophe Ousmanou claque la porte de la salle de la conférence de presse ce dimanche 14 février 2020 après le match d’ouverture de la CAN U 20 Mauritanie 2021 où les lions ont battu la sélection mauritanienne sur un score étriqué d’un but à zéro.

À lire aussi :   La famille du journaliste Olivier Dubois toujours dans l’attente de son retour

«ça, c’est des accusations condamnables. Il est le seul à détenir ses informations. Je dis que ce sont des insultes, ce sont des insultes à notre endroit quand on dit qu’on a falsifié nos âges. Ce sont des insultes et je ne saurais pas répondre à cette préoccupation. Quand vous êtes insultés qu’est-ce que vous pouvez bien faire. Nous ne sommes pas venus ici pour nous faire insulter. Je suis désolé si c’est pour des insultes, je pense que nous n’avons pas notre place ici. C’est mieux qu’on parte»» a déclaré le chef de mission de la sélection U 20 Camerounaise, Chistophe Ousmanou avant de quitter la salle de conférence de presse.

À lire aussi :   Cameroun : Une femme accuse un journaliste de la CRTV de coucher avec son mari

Lire aussi: Barcelone/PSG: Mauricio Pochettino « nous allons essayer d’aller là-bas pour gagner le match, c’est notre mentalité et dans notre esprit»

La question d’âge des jeunes joueurs africains est le problème qui gangrène le football du continent noir.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire