En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

CAN 2023 : suspendu pour quatre matchs, Walid Regragui fait appel et raconte les faits !



La Confédération africaine de football (CAF) a rendu son verdict à la suite d’un différend entre Walid Regragui et Chancel Mbemba. Après la fin chaude du match de dimanche (1-1) entre le Maroc et la RD Congo dans le cadre de la 2e journée de la CAN 2023 dans le Groupe F l’entraineur a eu une altercation avec l’équipe adverse.

Et, au terme de l’enquête de la CAF, c’est l’entraîneur marocain apparemment désigné comme seul fautif par le Tribunal disciplinaire. Ce mercredi, le technicien a écopé de quatre matchs de suspension, dont deux avec sursis ! Cette sanction pourrait le priver du banc contre la Zambie ce mercredi (20 heures GMT) et des 8es de finale de la CAN. Toutefois, dans la foulée, la Fédération marocaine de football (FRMF) a annoncé qu’elle faisait appel de cette décision.

Can 2023 : Suspendu Pour Quatre Matchs, Walid Regragui Fait Appel Et Raconte Les Faits !

Le communiqué de la FRMF

Suite à la décision injuste prise par la Commission de Discipline de la Confédération Africaine de Football à l’encontre du sélectionneur de l’équipe nationale, M. Walid Regragui, sur fond des événements observés à l’issue du match de l’équipe nationale marocaine contre son homologue de la République Démocratique du Congo. Considérant qu’il a été suspendu pour quatre matchs, dont deux avec sursis, la Fédération Royale Marocaine de Football a décidé de faire appel de cette décision, ce qui elle estime avoir tort, d’autant plus que les faits ont démontré que M. Walid Regragui n’a commis aucun comportement contraire à l’esprit sportif“, a dénoncé la FRMF dans un communiqué officiel. Reste à savoir si cet appel est suspensif, auquel cas le technicien pourrait bien tenir son rôle ce mercredi contre la Zambie.

Walid Regragui raconte les faits

Pour rappel, Regragui était venu saluer Mbemba au coup de sifflet final, tout en souhaitant mettre les choses au clair avec lui sur plusieurs moments de tensions survenus pendant le match. L’accusant de le prendre de haut et de le saluer sans le regarder, le demi-finaliste du Mondial 2022 l’avait ensuite retenu par le bras, ce qui avait déclenché un attroupement général. Le défenseur central congolais accusait visiblement aussi Regragui de l’avoir insulté, ce que le technicien a nié.

“Avant que j’aille lui serrer la main, il nous a pris à partie, moi et mon adjoint, sur le bord de touche avant la fin du match, il nous a mal parlé. (…) Et à la fin, malgré ça, je vais lui serrer la main pour lui dire aussi : ‘Mais pourquoi tu me parles comme ça ?’ Et là, il regarde ailleurs, genre ‘je ne te serre pas la main’. Je lui ai retenu la main, ça se voit sur les images, et il a commencé à crier dans tous les sens. Je lui ai dit : ‘Tu te la racontes !’ Et il me dit : ‘Tu m’as traité de con !’ Il n’y a pas de souci qu’il ait entendu ça, même si je ne l’ai jamais dit”, avait ainsi raconté Regragui dans les colonnes de L’Equipe. La CAF a visiblement eu une autre interprétation. Reste à savoir ce qu’il en sera de l’appel.

LIRE AUSSICAN 2023 : la Tunisie est éliminée en phase de poule, l’entraineur démissionne !

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !