CAN 2021 : le onze type du tournoi est connu


Video player

Le Sénégal étant sacré, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) touche à sa fin, et il est temps de faire le bilan. Parmi les 11 types de compétition, il y a bien sûr les Lions de la Teranga, mais aussi les Égyptiens, les Camerounais et les Burkinabés, qui brillent aussi à la CAN 2021.

100, c’est le nombre total de buts marqués lors de la 33e CAN 2021, légèrement inférieur à celui de 2019. Mohamed Abou Gabal alias Gbaski, le gardien suppléant de l’Egypte qui n’a fait que deux apparitions avant le match, s’est logiquement retrouvé dans un match d’équipe typique.

Défendre Mohamed Abdelmonem était un choix logique. Le jeune défenseur égyptien a réussi ce match. Si l’Egypte n’a encaissé que deux buts, c’était l’une des raisons.

 

Avec lui on retrouve Edmond Tapsoba du Burkina Faso. Il a confirmé sa belle prestation en sélection. Ayant raté le premier match à cause du Covid-19, il a ensuite stabilisé l’équipe, notamment un gros match face à la Tunisie (1-0) en quart de finale. Un jeu de boss pour lui faire une place dans ce type de charnière. Le troisième voleur n’était autre qu’Abdou Diallo. Le Parisien a formé un pivot solide avec Kalidou Koulibaly (2 buts encaissés) et est l’homme qui manquait aux Lions de la Teranga en 2019. Très complémentaire de ses amis, il sait faire parler son anticipation et tous ses talents.

Le droit Pistons de cette équipe type, Achraf Hakimi, a pris l’épaisseur. Le Parisien a tenu bon face aux Lions de l’Atlas, inscrivant deux coups francs dans ce match et semant la discorde dans son couloir. C’est ainsi qu’il a marqué un penalty (2-1 ap.) face à l’Egypte qui pourrait être décisif en quart de finale. De l’autre côté, le champion de Ligue 1 Saliou Ciss a pris sa place. Nancy a beaucoup apporté sur son flanc gauche et il n’a pas lésiné sur l’effort. Prenant un penalty en finale, il a montré beaucoup de personnalité.

Le milieu de terrain est Blati Touré du Burkina Faso. Il était content de sa passe dans le match. Les joueurs des Pyramides ont marqué le match de leur empreinte. Il est l’un des milieux de terrain les plus influents dans son jeu de prédilection.

 

Habituellement dans le sous-sol d’Arsenal, il n’est plus dans les plans de Mikel Arteta, l’Egyptien Mohamed Elneny retrouvant la couleur à la CAN 2021. Ajoutant un effort au milieu de terrain comme un chien enragé, le milieu de terrain de Pharaoh est important dans la transition et augmente la course entre la défense et l’attaque sans sourciller. Si son équipe a été si ingérable, il en est l’une des raisons.

Son partenaire Mohamed Salah a aussi une place en attaque. S’il n’est pas toujours au mieux de sa forme, il est volontaire et sait faire de la clinique si nécessaire. Il a inscrit deux buts et un cadeau, bouclant notamment un match XXL pour éliminer le Maroc en quart de finale (2-1 après prolongation).

Sadio Mané prend l’autre aile. Offrant à son premier la toute première Coupe d’Afrique des Nations de son histoire, l’ancien joueur du FC Metz a su faire valoir son leadership. Seul buteur des Lions de la Téranga en phase de poules, il a marqué contre le Cap-Vert en huitième de finale (2-0), délivré une offrande en quart contre la Guinée-Équatoriale (3-1) puis marqué et délivré une offrande en demi-finale contre le Burkina Faso (3-1). C’est lui qui marque aussi le tir au but victorieux contre l’Égypte en finale (0-0/4-2 aux TAB). Enfin pour conclure, Vincent Aboubakar  se retrouve en pointe de l’attaque. Prenant ses responsabilités rapidement, le capitaine camerounais a livré un tournoi hors-norme avec huit buts pour porter les Lions Indomptables.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire