Camille Makosso prévient Chris Yapi : « Je n’ai pas peur d’être emprisonné »


Video player

 

Le bras de fer médiatique entre le Général Camille Makosso et le cyberactiviste devient on ne peut plus sérieuse. Après la révélation que ce dernier a fait sur le pasteur, celui-ci est décidé à mener le combat jusqu’au bout, quitte à finir derrières les barreaux.

 

Le Général Camille Makosso n’a été jamais impliqué dans une telle grosse affaire politique. En fin de semaine dernière, Chris Yapi dont l’identité reste jusqu’alors inconnue, a dévoilé une note vocale du Révérend. On pouvait entendre le Roi de la marmaille s’adresser au Ministre Sidiki Konaté, lui proposant ses services après le décès d’Hamed Bakayoko. Le concerné depuis la sortie de cet élément, s’acharne à démentir cette information. Il se dit être prêt à tout faire pour rétablir la vérité et faire respecter sa réputation.

Lire aussi : Makosso: « je prends en charge 150 familles et 250 élèves, n’oubliez pas mes bonnes œuvres »

« Je suis le terminus de Chris Yapi. Il a très mal fait de s’en prendre à moi. Je ne suis inquiet de rien. Je ne suis pas dans le faux », a dit Camille Makosso dans l’un des ses récents directs. Pour lui, Chris Yapi est un menteur. Il renseigne qu’il ne voulait pas se faire de l’argent sur la dépouille d’Hambak comme insinué par le cyberactiviste.

« J’ai réussi à casser leur complot en démontrant que tout ce qu’ils font passer comme informations relatives aux circonstances du décès du Premier ministre est de la pure marmaille. Chris Yapi est un menteur. Dieu m’a encore une fois démontré qu’il m’aime et qu’il est avec moi. J’ai réussi à trouver l’original de la note vocale dont Chris Yapi brandit des extraits. Une note vocale qui date de juillet 2020 avant les élections présidentielles et non de ce mois de Mars comme le prétend Chris Yapi », a-t-il poursuivi.

 

« Je suis près à continuer ce combat même si je dois aller en prison, même si je dois y laisser ma vie pour rejoindre mon épouse au paradis. Ce sont les pauvres qui ont peur de la prison. Moi, je n’ai pas peur d’être emprisonné » , a assuré celui qui se fait appeler le Général de Dieu. Il assure même être prêt à laisser sa vie dans cette affaire.

« L’avenir de mes enfants est déjà balisé. J’ai construit plusieurs maisons pour mes enfants. Je suis dans la tête prêt à être mis aux arrêts. Chaque matin, quand je me réveille, je me dis que je serai arrêté au cas un complot serait monté contre ma personne. J’ai tout préparé. J’ai réalisé plusieurs vidéos au cas où un complot est monté contre moi dans l’objectif que je sois arrêté », a confié le célèbre pasteur.

Lire aussi : Lolo Beauté à son frère : « Makosso enlève ta main dans la politique »

Contrairement à lui, sa sœur Lolo Beauté ne veut pas qu’il poursuive cette bataille médiatique de peur qu’il y laisse sa vie. Elle lui a suggéré de sortir des affaires politiques. « Mon frère, enlève ta main dans les affaires de politique, laisse la politique au politicien, Makosso ! Parce que ton volume est trop fort », s’est exclamée Lolo Beauté.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Camille Makosso prévient Chris Yapi : « Je n’ai pas peur d’être emprisonné » Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire