Cameroun : des policiers arrêtés pour une vidéo de torture de détenus

Un haut responsable de la police a déclaré que cinq policiers camerounais ont été placés en détention pour suspicion de torture après la diffusion d’une vidéo montrant des policiers en train de torturer un prisonnier.

 

Le chef de la police camerounaise, Martin Mbarga Nguele, a déclaré que les cinq policiers avaient été placés en garde à vue et comparaissaient devant un juge pour les actes de torture présumés, qui ont eu lieu dans la capitale, Yaoundé, la semaine dernière.

À lire aussi :
Le Canada inspecte les opportunités d’affaires au Cameroun

 

La vidéo est devenue virale dans la nation centrafricaine mercredi. Elle montre les policiers en train d’interroger, d’agresser puis de battre sévèrement le détenu soupçonné de vol. M. Nguele a déclaré dans une déclaration rendue publique samedi que ce traitement était « inhumain ».

À lire aussi :
Cameroun : des élèves publient des images obscènes sur les réseaux sociaux ( photos)

 

« Les mesures appliquées (ndlr : contre les policiers) ne sont que la continuité de l’action permanente en cours pour une police citoyenne, véritablement au service de tous car l’acte quotidien du policier ne doit tendre aujourd’hui qu’au bien-être du citoyen », a déclaré Nguele dans le communiqué.

 

« Depuis plus d’une décennie, la sûreté nationale s’est engagée sur la voie du professionnalisme, de la modernisation et du changement de mentalité et de moralité », a-t-il ajouté tout en soulignant que la population doit également respecter et collaborer avec la police.

À lire aussi :
RECRUTEMENT D’UN DÉVELOPPEUR JAVA/PHP, DOUALA, CAMEROUN

 

L’interrogatoire aurait eu lieu les 15/16 septembre 2021. Le ministre délégué a déjà accepté la responsabilité des actions des cinq policiers.

Avec Afrique Media

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire