Calendrier électoral au Mali : l’envoyé spécial de la CEDEAO rencontre Assimi Goita


Video player

Goodluck Jonathan, le facilitateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), est arrivé à Bamako, la capitale du Mali, où il s’est entretenu avec le président Asimi Goita et a posé des questions sur l’état d’avancement des activités politiques.

Après avoir maintenu les sanctions contre le Mali et menacé d’imposer de nouvelles sanctions à Bamako, la CEDEAO, qui a demandé la mise en œuvre immédiate de la résolution au Mali, a envoyé un médiateur à Bamako. L’envoyé spécial de l’organisation sous-régionale a reçu l’audience le mardi 21 décembre 2021. Le calendrier des prochaines élections est au centre des discussions entre Assimi Goïta et Goodluck Jonathan.

« Nous sommes la délégation envoyée par les chefs d’État de la CEDEAO au Mali, principalement l’actuel président de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, afin de pouvoir rencontrer le président du Mali pendant la période de transition », a rappelé Goodluck Jonathan. Dit à la fin de l’audience.

 

« Je suis venu ici en tant que facilitateur de la CEDEAO. Jean-Claude Cassie Bru, Président de la Commission de la CEDEAO, et Son Excellence l’Ambassadeur de la République fédérale du Nigéria m’ont accompagné dans cette visite. Le chef de l’Etat nous a demandé de nous rendre à Bamako, Discutez avec les autorités de transition pour comprendre l’avancée des activités politiques”, a expliqué Goodluck Jonathan.

gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Calendrier électoral au Mali : l'envoyé spécial de la CEDEAO rencontre Assimi Goita

Un calendrier électoral d’ici fin 2021

« La situation au Mali est également liée à la transition en cours du pays. Il est donc nécessaire de prendre une décision et les recommandations du chef de l’Etat de la CEDEAO. Il est à espérer qu’avant la fin de l’année, nous élaborerons un calendrier d’organisation des élections. Une des recommandations phares de la Communauté”, a annoncé l’Envoyé spécial de la CEDEAO.

Selon l’ancien président du Nigeria, la rencontre avec le président de transition s’est “très fluide”. « Vous devez également réaliser que nous n’avons pas rencontré d’autres parties prenantes cette fois. Nous sommes venus directement rencontrer le président de transition pour discuter et évaluer la situation avec lui. La situation, mais nous espérons que d’ici la fin de l’année, toutes les décisions , des recommandations et un délai pour la poursuite de l’incident au Mali seront émis. surface”.

Lors d’une réunion ordinaire tenue à Abuja, au Nigéria, le dimanche 12 décembre, les chefs d’État et les gouverneurs des États membres de la CEDEAO ont demandé que des élections présidentielles se tiennent au Mali le 27 février 2023. L’organisation a également décidé de maintenir des sanctions punitives contre le Mali et les autorités guinéennes. S’il dépasse le délai initialement prévu, il menace également d’imposer de nouvelles sanctions aux autorités maliennes.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Calendrier électoral au Mali : l'envoyé spécial de la CEDEAO rencontre Assimi Goita Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire