togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Burna Boy dit « non » à un concert de 5 millions de dollars à cause de la marijuana

Les Règles Secrètes De Burna Boy : Ne Jamais Le Toucher Sans Autorisation

Le chanteur afrobeat de renommée mondiale, Burna Boy, occupe actuellement l’une des trois premières places du podium des artistes les plus recherchés. L’icône de « Big 7 » est sur toutes les lèvres, et les festivals se l’arrachent. Il n’est pas surprenant que ses chiffres de ventes d’albums et le succès de ses hits soient en constante ascension.

Pourtant, malgré son statut de coqueluche du moment, Burna reste fidèle à lui-même, à ses principes et à ses valeurs. Il n’est pas prêt à compromettre son authenticité pour quoi que ce soit.

5 millions de dollars pour un concert ? Pas sans sa passion pour la marijuana !

LIRE AUSSI : Enterrement de la mère de Wizkid : Burna et Davido dézingués

C’est précisément pour respecter l’un de ses principes les plus profonds que Burna Boy a récemment décliné une offre alléchante : un concert à Dubaï, avec un cachet mirobolant de 5 millions de dollars. Alors, pourquoi a-t-il dit non ? La réponse réside dans sa passion bien connue pour la marijuana.

Burna est un grand amateur de cannabis, et il ne fait aucun compromis à ce sujet. Les organisateurs du prestigieux concert à Dubaï ont formulé une condition qui a fait basculer la décision du chanteur. Ils exigeaient de lui qu’il ne consomme pas de marijuana pendant sa prestation.

Burna Boy, l’artiste incontournable de l’afrobeat

Le cachet proposé était certainement tentant, mais la clause s’est avérée être un obstacle insurmontable. Demander à Burna de renoncer à sa marijuana bien-aimée pour un concert à 5 millions de dollars, c’est un peu comme proposer un repas de viande à un végétarien convaincu. Il a décliné l’invitation avec fermeté, car il ne peut tout simplement pas envisager de se passer de sa marijuana pendant une telle performance.

Cette décision de Burna Boy est un rappel de sa détermination à rester authentique et fidèle à ses convictions, même face à des offres mirobolantes. Il préfère suivre son propre chemin, en accord avec ses valeurs, plutôt que de céder à des contraintes qui vont à l’encontre de qui il est en tant qu’artiste et en tant qu’individu.