Brenda Biya dans un « goumin fracas »

Qu’est-il arrivé à la fille du  président de la république du Cameroun, Brenda Biya? Est-elle victime d’un chagrin d’amour ? Est-elle victime d’un goumin fracas ?  C’est en tout cas les grosses questions que se posent de nombreux fans de la charmante demoiselle qui, depuis quelques jours, fait des publications assez étranges sur sa page Facebook.

Brenda Biya serait victime d’un chagrin d’amour.  La preuve ? Ces derniers jours, la jeune demoiselle ne fait que publier des messages qui vont dans ce sens. Et pire, ses fans sont dans le doute.

À lire aussi :
BRENDA BIYA SORT SON PROPRE FILTRE SUR INSTAGRAM

Brenda Biya

Brenda Biya

« Souvent la séparation ne fait pas mal, c’est lorsque tu penses que tu as été fidèle pour rien, c’est ça qui fait mal »

« Il y a vraiment des hommes qu’il faut oublier éternellement, même s’il était beau ».

« Ne jamais faire confiance trop rapidement car les gens de nos jours, jouent très bien leurs jeux ».

À lire aussi :
Cameroun: Brenda Biya, la fille du président, échappe à une »tentative d’enlèvement »…Elle raconte les faits-(vidéo)

« Mon frère, si Dieu t’a donné une bonne femme, sache qu’il a déjà résolu la moitié de tes problèmes sur la terre ».

« Souvent tu vois une très belle femme, tu crois qu’elle aime l’argent alors qu’elle cherche juste un mec sincère et sérieux ».

« La vie est un défi à relever. Un bonheur à mériter. Une aventure à tenter ». Tels sont les messages postés par Brenda sur sa page officielle Facebook ces derniers jours.

À lire aussi :
BRENDA BIYA RÉPOND (ENCORE UNE FOIS) AUX COMMENTAIRES D’INSULTES SUR SA PAGE

Même si, elle n’a rien évoqué pour l’instant sur les motivations de ses posts, beaucoup de ses followers pensent à une déception amoureuse.

Pour rappel, Anastasie Brenda Biya Eyenga, connue publiquement sous le nom de Brenda Biya est la fille de Paul Biya, président de la république du Cameroun et de Chantal Biya.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire