...

Boutons dans la zone vaginale : comment s’en débarrasser en 2023


Video player

Les boutons peuvent se développer dans les organes génitaux et causer une gêne physique et psychologique. Cela peut aussi être un obstacle à la sexualité, car ces éruptions cutanées peuvent être guéries. Découvrez les raisons cachées derrière cette maladie de peau qui survient sur ces muqueuses délicates.

Elizabeth Boski, spécialiste des infections sexuellement transmissibles, explique que les boutons vaginaux peuvent provenir de divers facteurs. Ces inconvénients peuvent devenir plus compliqués s’ils ne sont pas résolus et nous ne comprenons pas les raisons de ces inconvénients.

Qu’est-ce qu’un bouton vaginal ?

Des boutons peuvent apparaître à l’entrée et à l’intérieur du vagin, notamment sur la vulve, la partie visible de l’organe. Ces éruptions cutanées potentiellement douloureuses peuvent se développer sur cette partie externe des organes génitaux féminins, comme la chambre à air. Parfois, ceux-ci sont le résultat d’une hygiène inadéquate, qui peut s’infiltrer dans les pores à mesure que les bactéries et la sueur s’accumulent. En raison de ce mécanisme dermatologique, les boutons peuvent se former comme n’importe quelle autre partie du corps. Cependant, d’autres excroissances peuvent apparaître sur la vulve ou le vagin en raison de divers facteurs, y compris ceux qui entraînent une infection. Ils peuvent prendre la forme de boutons et nécessitent une prescription médicale.

contraception vagin 1024x576 1 - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
Trouble gynécologique. Source : Doctissimo

Quelles sont les causes de l’acné vaginale ?

Le principal facteur qui affecte l’apparition de boutons sur et autour du vagin est l’obstruction des pores. Les déséquilibres hormonaux peuvent en être la cause, mais ils peuvent aussi provenir de causes exogènes. Alors que de mauvaises habitudes d’hygiène comme le changement régulier de sous-vêtements peuvent accélérer l’apparition de ces démangeaisons, les lubrifiants et autres fluides corporels comme les pertes blanches peuvent également les provoquer. Ces excroissances qui ressemblent à tous les boutons trouvés sur le corps sont également de petites bosses rouges avec des taches blanches, foncées ou rouges. D’autres peuvent se remplir de pus et provoquer une douleur intense. Cependant, ce dernier ne garantit pas la gravité de ce trouble gynécologique. Parfois, ces maladies gynécologiques peuvent être le résultat d’infections sexuellement transmissibles, qui peuvent être transmises à d’autres sans soins médicaux préalables. Ce sont des symptômes sous-jacents d’autres maladies. C’est pour cette raison que leur apparition nécessite la consultation d’un spécialiste pour prévenir les récidives et traiter la maladie en amont.

Qu’est-ce qui cause les poils incarnés?

L’une des causes exogènes de ces excroissances cutanées sur le vagin est aussi l’habitude que nous adoptons. Parmi eux, l’épilation à la cire et le rasage du maillot. L’étude a démontré que ces méthodes entraînaient des poils incarnés à un moment donné dans 32,7 % de la vie des femmes. Pour émerger, le follicule, le trou où pousse le poil, doit s’incliner vers le bas. Il s’enroule ensuite dans la peau et devient un corps étranger, provoquant une inflammation, des papules, une hyperpigmentation et des pustules qui démangent. Les personnes aux cheveux épais ou bouclés sont plus sujettes à ces troubles de la chasse aux cheveux. Pour pallier ce désagrément, il faut arrêter de se raser immédiatement pour soulager l’inconfort. Si les poils incarnés ne disparaissent pas, il est conseillé de consulter un gynécologue ou un dermatologue, qui vous prescrira des traitements pour traiter l’inflammation et prévenir la prolifération bactérienne. Si une réponse rapide est importante, c’est parce que ces corps étrangers dans la peau peuvent réapparaître et devenir une folliculite, une infection du follicule pileux. Cette affection cutanée n’est pas seulement causée par des rasages répétés. Cela peut apparaître en raison du port de vêtements serrés et de la transpiration abondante.

Qu’est-ce qu’un kyste vulvaire ?

Comme les boutons, les kystes peuvent se former n’importe où sur le corps, y compris le visage. Ces excroissances sont des poches remplies de liquide et sont généralement bénignes, mais elles peuvent aussi être cancéreuses et précancéreuses, il est donc important de les faire surveiller par un spécialiste. 2% des femmes développeront au moins un kyste de Bartholin au cours de leur vie, qui est un kyste bénin de chaque côté des lèvres. Elles sont causées par un blocage de la glande du même nom, qui est responsable de la lubrification sexuelle ou de l’infection à E. coli. Ces kystes se développent très lentement et sont généralement indolores et difficiles à remarquer pendant plusieurs années. Le symptôme le plus courant ? Léger inconfort au moment d’uriner. Pour les traiter, les experts peuvent prescrire des antibiotiques lorsque les symptômes sont légers. S’ils sont plus graves, les professionnels peuvent effectuer un drainage chirurgical ou une ablation complète de la glande pour prévenir les récidives. D’autres kystes non cancéreux tels que les milia, les kystes épidermoïdes, les lipomes et même les granulomes pyogéniques peuvent apparaître sur la vulve, provoquant souvent des saignements. D’autres conditions gynécologiques peuvent impliquer le vagin et résulter de lésions vaginales pendant la chirurgie, de tumeurs non cancéreuses dans la muqueuse vaginale ou d’un blocage des glandes. Bien que ce problème puisse toucher jusqu’à 2 % des femmes, la cause est parfois inconnue. 10% des kystes vaginaux bénins sont des kystes canalaires de Gartner, qui apparaissent à la naissance et sont souvent détectés par les gynécologues. Il existe d’autres kystes bénins dans le vagin, tels que les kystes de Müller ou les kystes à corps d’inclusion. Ce dernier se produit à l’arrière de la paroi vaginale et peut être causé par une intervention chirurgicale ou un accouchement. Toutes ces affections sont indolores, mineures et ne nécessitent aucun soin infirmier. Lorsque cette cavité est détectée, un spécialiste peut prescrire une échographie, une IRM ou une biopsie pour établir un diagnostic et écarter son caractère cancéreux. Lorsqu’il grossit et provoque une inflammation, le gynécologue peut décider de l’enlever pour éviter une éventuelle récidive. Veillez à ne pas percer le kyste seul car cela peut entraîner une infection.

Qu’est-ce que le molluscum contagiosum ?

Alors que les kystes sont en partie responsables des papules vaginales, le molluscum contagiosum est également responsable de ces éruptions cutanées sur les muqueuses. La maladie est une infection virale qui provoque un ou plusieurs petits boutons qui provoquent une irritation. Ils sont durs, avec des fossettes roses, blanches ou de couleur chair. Il s’agit d’une infection qui peut être transmise lors de rapports sexuels, mais qui touche généralement les enfants, les personnes immunodéprimées et les adultes sexuellement actifs. Des traitements existent pour les faire disparaître dans les neuf mois, et ils ont une variété d’options.

La cryothérapie est considérée comme la méthode la plus convaincante, et elle n’est pas sans effets secondaires, car la technique peut entraîner des cicatrices, des cloques et même une hyperpigmentation. La dilatation et le curetage sont non invasifs et peuvent éliminer ces éruptions cutanées sans créer de tissu cicatriciel. D’autres traitements appliqués sur la peau, des immunomodulateurs et des médicaments antiviraux peuvent être proposés pour traiter cette infection.

Que sont les varices ?

Ces dilatations permanentes des veines des membres inférieurs peuvent également se produire au niveau de la vulve et provoquer un gonflement de la muqueuse. Elle survient chez jusqu’à 22 % des femmes enceintes. raison ? L’accumulation de sang dans les veines vulvaires est un terreau propice à la formation de grumeaux sur la surface externe des lèvres. Ces conditions gynécologiques sont souvent confondues avec les kystes de Bartholin car elles sont très similaires. Bien que ces varices puissent être asymptomatiques, elles peuvent se manifester par une pression vulvaire, de la fatigue, des douleurs, des brûlures et des démangeaisons dans cette zone sensible. La grossesse est un moment favorable pour l’apparition de ces varices, et elles diminuent généralement dans les six semaines suivant l’accouchement. S’ils persistent, ils peuvent être traités par chirurgie ou par embolisation mini-invasive. La sclérothérapie est une alternative qui repose sur des injections dans une veine dilatée pour la fermer et détourner le sang vers d’autres vaisseaux sanguins.

douleurs vagin 1024x683 1 - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp
gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
Douleur au vagin. Source : Cliff Booth

Que sont les verrues génitales ?

Dérivées du papillomavirus humain (HPV), une infection sexuellement transmissible d’au moins 100 types, les verrues vulvaires peuvent être bénignes ou être un symptôme de cancer de l’utérus. Cette infection peut apparaître comme une apparition soudaine de verrues plates ou en relief. Ils varient en couleur et peuvent varier du clair au violet ou au brun, et leur nombre varie d’un patient à l’autre. Les démangeaisons et les saignements de ces excroissances peuvent être accompagnés d’une contamination. Plusieurs options de traitement existent, telles que la cryothérapie [note : thérapie par le froid], l’application topique, l’administration d’agents antimitotiques pour traiter les poussées sans élimination complète du virus.

Qu’est-ce qui cause l’herpès génital?

 

Cette infection sexuellement transmissible est associée à la propagation du virus de l’herpès simplex (HSV), dont deux types touchaient 47,8 % des Américains âgés de 14 à 49 ans en 2016. Il n’existe actuellement aucun traitement pour cette maladie sexuellement transmissible, qui touche particulièrement les femmes. L’herpès simplex de type 1 peut se transmettre par contact oral ou examen oral. L’herpès simplex de type 2 peut rétrécir après la pénétration et se caractérise par des cloques qui ressemblent à des boutons de fièvre sur la vulve, à l’intérieur du vagin ou sur le col de l’utérus. Ceux-ci sont généralement remplis de liquide et peuvent suinter des sécrétions vertes ou jaunes. Parfois, ce trouble gynécologique est asymptomatique et peut donc se propager à l’insu des deux parties. Si le HSV est malade, c’est parce que la maladie s’accompagne de douleurs, de démangeaisons et de brûlures au moment d’uriner. Cette MST est souvent confondue par les médecins avec une infection des voies urinaires ou une maladie inflammatoire pelvienne. Les symptômes généralement ressentis avant l’apparition de l’herpès simplex sont des maux de tête, des malaises ou de la fièvre. Si des cloques ou ces signes apparaissent, un test sanguin pour l’herpès génital est recommandé. Un dépistage doit également être effectué si votre partenaire a cette IST.

Qu’est-ce que la maladie de Fox-Fordyce ?

Cette maladie rare est responsable d’une inflammation chronique des glandes apocrines, qui se trouvent dans les follicules pileux abondants tels que l’aine, les mamelons ou les aisselles. Cette pathologie se caractérise par une hypertrophie de ce dernier et l’apparition de multiples papules pouvant provoquer des démangeaisons. Ces éruptions cutanées apparaissent généralement sur les lèvres et sont petites, fermes et de couleur chair. Les démangeaisons qui les accompagnent peuvent entraîner une infection secondaire des follicules pileux. La maladie touche principalement les femmes (90%), et sa cause est à ce jour inconnue, et les chercheurs pensent que les hormones et la génétique pourraient en être responsables. Plusieurs traitements sont utilisés pour traiter cette affection, tels que la corticothérapie topique, les rétinoïdes oraux ou l’ablation des glandes apocrines qui ont développé la maladie de Fox-Fordyce.

Que sont les polypes vaginaux ?

Les polypes vaginaux sont des excroissances verruqueuses bénignes qui apparaissent dans la région vaginale et peuvent être malignes chez les femmes ménopausées. La moitié de la population féminine peut développer ces polypes dans l’utérus, en particulier dans l’endomètre. Des étiquettes cutanées apparaissent également sur le col de l’utérus et rarement dans le vagin. Plusieurs facteurs peuvent provoquer leur apparition, comme le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle, l’âge ou les fluctuations des hormones sexuelles stéroïdiennes. Pour identifier les polypes, les spécialistes doivent effectuer une échographie ou une hystéroscopie. Ce dernier peut être violet, gris, blanc ou rougeâtre et peut être de petite ou grande taille. Parmi les symptômes où il peut être détecté : des saignements entre les règles appelés spots, ou un écoulement sanguin qui survient après un rapport sexuel. Les polypes de l’endomètre peuvent entraîner certaines conséquences, telles que l’infertilité. Les femmes ne peuvent avoir d’enfants qu’après que le gynécologue a retiré ces derniers. Pour retirer ce membre inférieur, les spécialistes peuvent pratiquer une exérèse chirurgicale ou une chirurgie hystéroscopique lorsqu’il est volumineux ou potentiellement malin. Lorsque ce dernier volume est faible, l’azote liquide peut être utilisé. Un médecin doit être consulté lorsque les papules sont douloureuses, démangent et sécrètent du liquide. Votre médecin peut vous tester pour les infections sexuellement transmissibles avant de confirmer le problème.

Quels sont les traitements de l’acné sur le vagin ?

La particularité des muqueuses génitales est qu’elles sont fragiles et nécessitent des soins particuliers de la part de spécialistes. Alors que certaines conditions gynécologiques peuvent impliquer des traitements cutanés, d’autres peuvent impliquer des injections ou une ablation chirurgicale. Parmi les traitements proposés par les médecins, les antibiotiques oraux sont recommandés pour les poils incarnés, les taches de Fordyce et les kystes de Bartholin. Les contraceptifs oraux sont utilisés pour traiter les taches de Fordys, tandis que la crème topique d’imiquimod est utilisée pour traiter l’herpès génital, les verrues HPV ou le molluscum contagiosum. Les médicaments antiviraux oraux sont utilisés pour traiter les infections sexuellement transmissibles telles que l’herpès génital ou le papillomavirus.

Comment soulager naturellement l’inconfort causé par ces maladies ?

Pour traiter définitivement ces symptômes gênants, un spécialiste doit être consulté. Les remèdes naturels peuvent aider à soulager ces douleurs, notamment pour les kystes ou les poils incarnés. Pour les soulager, une compresse chaude est recommandée. Lorsque la pathologie est contagieuse, il est recommandé d’utiliser à chaque fois une serviette propre. Les compresses froides peuvent être utilisées pour traiter les varices car elles empêchent la dilatation des veines caractéristiques de cette affection gynécologique. Cette habitude est également utile pour la maladie de Fox-Fordyce. Il est important de sécher votre peau ensuite afin qu’elle ne produise pas d’humidité favorable aux bactéries. Notez que les crèmes contre l’acné ne doivent pas être appliquées sur le vagin car les muqueuses sont sujettes aux irritations et aux brûlures.

troublesgynecologique 1024x683 1 - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Boutons dans la zone vaginale : comment s'en débarrasser en 2023
Troubles gynécologiques. Source : Destination Santé

Comment prévenir efficacement l’acné vaginale ?

Afin d’éviter ces maladies, il est important de développer certaines habitudes de prévention des maladies gynécologiques. Celles-ci sont spécifiquement liées à l’hygiène et ces règles doivent être appliquées au quotidien. Porter des sous-vêtements amples en coton pour une bonne intimité et une hygiène générale, le changement régulier des serviettes hygiéniques en fait partie. Si vos poils sont sujets aux poils incarnés, il est recommandé de tailler vos poils pubiens au lieu de vous raser. Si vous remarquez des boutons sur vos parties intimes, cela peut également être dû à du savon ou à des produits caustiques qui peuvent provoquer des irritations. Pour prévenir les IST, vous devez utiliser un préservatif et vous faire tester si vous changez de partenaire. Si vous souffrez d’herpès génital, soyez transparent avec eux pour les avertir de votre épidémie. Votre médecin peut vous guider vers des rapports sexuels protégés. Si vous présentez des symptômes inhabituels, que vous soyez actif sexuellement ou non, vous devriez consulter un professionnel de la santé.

Est-il possible de vivre avec une IST ?

Selon les Centers for Disease Control, au moins une personne sur six souffre d’herpès, tandis que des millions de personnes seraient infectées par le virus du papillome humain. Cependant, ces infections ne sont pas inévitables car une vie sexuelle épanouie peut être vécue avec une bonne éducation au traitement. Dans ces cas, il est important de consulter un psychologue lorsque le trouble affecte la confiance en soi. Être transparent sur ce dernier avec des partenaires réguliers est nécessaire pour mieux comprendre les infections sexuellement transmissibles.

Les boutons sur le vagin sont-ils sérieux ?

Ces éruptions cutanées peuvent parfois ressembler à des boutons sur notre corps qui apparaissent en raison de causes hormonales ou de poils incarnés. Cela peut également être lié à la friction, à l’exposition à des allergènes, à des pores obstrués ou simplement à une irritation de la peau.

Comment traiter l’acné sur les lèvres?

Ces troubles peuvent être douloureux et provoquer des irritations ou des démangeaisons. Si ces boutons sont légers, l’utilisation quotidienne d’une compresse propre et chaude devrait les soulager. Si ces traitements ne soulagent pas l’inconfort, assurez-vous de consulter un spécialiste.

→ A LIRE AUSSI : Les dames voici les coiffures à franges courtes à essayer en 2023

→ A LIRE AUSSI : Voici les top coiffures à la mode en 2023 les femmes

→ A LIRE AUSSI : Voici comment identifier et afficher les appels provenant de numéros masqués ou inconnus en 2023

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉
Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire