Booba se moque de Gims : retour sur les théories complotistes du chanteur

Gims À Propos De Booba : &Quot;C'Est De L'Amour... Qu'Il A Envers Moi&Quot;

Au dĂ©but du mois d’avril 2023, le chanteur français Gims a relayĂ© des thĂ©ories complotistes sur l’Egypte antique et les chevaliers « afropĂ©ens » cachĂ©s par les historiens pour contrĂ´ler l’Afrique. Des propos qui ont largement amusĂ©, mais Ă©galement suscitĂ© l’ire de son rival Ă©ternel, le rappeur Booba.

Depuis, ce dernier ne cesse de se moquer du frère de Dadju sur les réseaux sociaux, multipliant les posts taquins pour le ridiculiser.

Les théories complotistes de Gims

Lire aussi : Pourquoi Dadju n’a pas assistĂ© Ă  la naissance de son troisième enfant ?

Selon Gims, l’Egypte antique aurait bĂ©nĂ©ficiĂ© de l’Ă©lectricitĂ©, bien avant la naissance de JĂ©sus-Christ. Une thĂ©orie qui a suscitĂ© de nombreuses moqueries sur les rĂ©seaux sociaux, d’autant plus que le chanteur n’a pas donnĂ© d’explications scientifiques pour Ă©tayer ses propos.

Il a Ă©galement affirmĂ© que les historiens cachaient des tableaux de chevaliers « afropĂ©ens » pour contrĂ´ler l’Afrique. Des propos qui ont Ă©tĂ© largement dĂ©noncĂ©s pour leur caractère anachronique et complotiste.

La réaction de Booba

Lire aussi : Booba attaqué par les Congolais après avoir ridiculisé le père de Gims

Depuis les propos de l’artiste franco-congolais, B2O ne cesse de se moquer de son rival sur les rĂ©seaux sociaux. Il a notamment relayĂ© une image sur laquelle une question Ă©tait posĂ©e sur l’origine de ClĂ©opatre, demandant de savoir si elle Ă©tait blanche ou noire, en lĂ©gendant « Gims, on attend ta rĂ©ponse ».

Une manière sarcastique de ridiculiser les thĂ©ories complotistes de son rival. Cette moquerie s’inscrit dans le cadre de la rivalitĂ© entre les deux rappeurs, qui dure depuis de nombreuses annĂ©es.

La réaction de Booba, qui a choisi de se moquer de son rival, montre que la rivalité entre les deux rappeurs est toujours présente. Dans tous les cas, les théories complotistes de Gims sont à prendre avec des pincettes et ne doivent pas être considérées comme des faits avérés.