Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bill Gates propose une idée hors du commun contre le réchauffement climatique
14/08/2019 à 12h00 par La Rédaction

Le réchauffement climatique est un problème qui met en danger toute la planète et nous impacte tous. En vue d’une approche de solution conséquente, des scientifiques de la légendaire Université de Harvard ont mis au point un système pour empêcher les rayons de soleil. Mais il demeure très controversé et peut s’avérer être dangereux pour la Terre.

Cette invention a été financée par Bill Gates. Lui et ses scientifiques veulent répandre des tonnes de poussières dans la stratosphère. L’idée peut paraitre folle. Pour ce faire, des ballons d’altitude aideront à hisser les tonnes de poussière vers la deuxième couche de l’atmosphère terrestre. Ceci étant, les particules de poussières vont réfléchir une partie des rayons du soleil et ainsi contribuer à réduire la chaleur sur la planète Terre.

Le premier test de ce procédé a été suspendu en raison des potentiels effets secondaires et réactions en chaîne que cela pourrait entraîner. Ce test a été dénommé “Stratospheric Controlled Perturbation Experiment” (SCoPEx). Il devait amener deux kilogrammes de poussière de carbone de calcium dans l’atmosphère au-dessus du désert du Nouveau-Mexique. Il couterait 3 millions de dollars à Bill Gates selon le site GENTSIDE.

Quant à l’impact sur le climat, ce procédé ne prendrait qu’en compte un endroit de la Terre. S’il peut créer un environnement parfait et protégé du réchauffement climatique, il peut créer le chaos à un autre endroit du globe.

D’après certains scientifiques des particules de poussière dans la stratosphère pourrait endommager la couche d’ozone, cette couche qui nous protège contre les radiations ultraviolets. Les climatologues, de leur côté considèrent que les conséquences sur les courants marins et la météo pourrait être graves.

Face aux controverses, un scientifique du SCoPEX propose de répartir de manière égale de la poussière sur la planète, et les risques de catastrophe naturelle devraient être faibles. Encore faut-il que la communauté scientifique décide à prendre un tel risque.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le réchauffement climatique est un problème qui met en danger toute la planète et nous impacte tous. En vue d’une approche de solution conséquente, des scientifiques de la légendaire Université de Harvard ont mis au point un système pour empêcher les rayons de soleil. Mais il demeure très controversé et peut s’avérer être dangereux pour la Terre.

Cette invention a été financée par Bill Gates. Lui et ses scientifiques veulent répandre des tonnes de poussières dans la stratosphère. L’idée peut paraitre folle. Pour ce faire, des ballons d’altitude aideront à hisser les tonnes de poussière vers la deuxième couche de l’atmosphère terrestre. Ceci étant, les particules de poussières vont réfléchir une partie des rayons du soleil et ainsi contribuer à réduire la chaleur sur la planète Terre.

Le premier test de ce procédé a été suspendu en raison des potentiels effets secondaires et réactions en chaîne que cela pourrait entraîner. Ce test a été dénommé “Stratospheric Controlled Perturbation Experiment” (SCoPEx). Il devait amener deux kilogrammes de poussière de carbone de calcium dans l’atmosphère au-dessus du désert du Nouveau-Mexique. Il couterait 3 millions de dollars à Bill Gates selon le site GENTSIDE.

Quant à l’impact sur le climat, ce procédé ne prendrait qu’en compte un endroit de la Terre. S’il peut créer un environnement parfait et protégé du réchauffement climatique, il peut créer le chaos à un autre endroit du globe.

D’après certains scientifiques des particules de poussière dans la stratosphère pourrait endommager la couche d’ozone, cette couche qui nous protège contre les radiations ultraviolets. Les climatologues, de leur côté considèrent que les conséquences sur les courants marins et la météo pourrait être graves.

Face aux controverses, un scientifique du SCoPEX propose de répartir de manière égale de la poussière sur la planète, et les risques de catastrophe naturelle devraient être faibles. Encore faut-il que la communauté scientifique décide à prendre un tel risque.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire