Bénin/ crise post-électorale: le gouvernement n’envisage pas de dialogue avec l’opposition


Video player

Après la guéguerre, place au dialogue. Les plateformes de l’opposition viennent de faire le premier pas pour passer l’éponge sur les violences pré-électorales qui ont récemment secoué le Bénin, mais la main tendue n’a pas eu de réponse adéquate. En réponse à cet appel au dialogue initié par l’opposition, le gouvernement dit ne pas vouloir collaborer avec des « terroristes ».

 

L’opposition politique au régime du président Patrice Talon appelle à des assises nationales afin de trouver un consensus suites aux violences liées à l’organisation de l’élection présidentielle du 11 avril. Cette demande formulée par plusieurs formations politiques de l’opposition n’a pas eu de réponse favorable de la part du gouvernement.

Lire aussi : Crise au Sénégal : une commission d’enquête indépendante créée

Les dirigeants indiquent qu’il est compliqué pour le gouvernement de discuter avec des « terroristes », et des « ennemis de la démocratie ». « Il n’y a pas de dialogue avec des terroristes; il n’y a pas de dialogue avec des ennemis de la république », a indiqué le ministre Alain Orounla, porte-parole du gouvernement ce mardi 13 avril en réponse à la requête de l’opposition.

 

« Quand ceux de nos compatriotes, qui sont aujourd’hui égarés, auraient pris le bon chemin comme avant eux, d’autre ont fait, en ce moment, le dialogue sera possible. Mais le gouvernement de Patrice Talon ne dialoguera pas avec les terroristes, avec les ennemis de la démocratie à qui cette démocratie et cet Etat de droit ont vocation à s’imposer », a ajouté le ministre de la communication.

Lire aussi : Bénin : Patrice Talon réélu avec plus de 86% des voix

Il est à rappeler que malgré les vives tensions animées par l’opposition pour exiger le départ de Patrice Talon avant l’élection présidentielle n’a pas empêché la tenue du scrutin ce dimanche 11 avril. Les résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale autonome ce mardi, donnent la victoire au premier tour au président sortant Patrice Talon avec 86,37% des voix.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire