Bassirou Diomaye Faye : La montre du président sénégalais fait le buzz (PHOTO)

Le président Bassirou Diomaye Faye anime son premier Conseil des ministres

Bassirou Diomaye Faye suscite le débat. Cette fois-ci, cela n’a aucun rapport avec une récente décision qu’il a prise lorsqu’il est monté au pouvoir. En effet, la modestie du nouvel homme fort du Sénégalais s’est reflété à travers la montre qu’il a à son poignet et que nous avons repéré lors de la prière du ramadan.

S’écartant de la tradition, le nouveau président du Sénégal a déclenché un débat national en choisissant de porter une montre discrète pendant les prières du Ramadan.

Le symbolisme derrière le choix de la montre de Bassirou Diomaye Faye

LIRE AUSSI : Sénégal : Bassirou Diomaye Faye appelle à une révision de...

Il y a un peu plus d’une semaine, M. Faye a accédé à la présidence après une victoire retentissante aux élections sénégalaises, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère de leadership. À 44 ans, il est non seulement devenu le plus jeune président de l’histoire du Sénégal, mais il s’est également engagé à donner la priorité à la stabilité économique grâce à une gouvernance transparente.

La corruption et la responsabilité fiscale étant au premier plan de son programme, la nomination par M. Faye d’un « gouvernement de rupture » souligne son engagement à réformer le statu quo. Un geste symbolique de cet engagement a été accompli lors des récentes festivités du Ramadan, lorsque M. Faye a attiré l’attention du public avec une modeste montre Mathidy ornant son poignet.

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye expose les principales orientations de sa politique

Le prix de la montre de Diomaye Faye

LIRE AUSSI : Sénégal : Bassirou Diomaye Faye expose les principales orientations de sa politique

Alors que les chefs d’État ont l’habitude de porter des montres de luxe, le choix de M. Faye d’opter pour une montre d’une valeur de 50 000 FCFA envoie un message fort de prudence budgétaire et d’abandon de l’étalage ostentatoire de la richesse. La montre porte également le nom de Behanzin, un personnage historique vénéré pour sa résistance à la colonisation au Bénin, ce qui ajoute des couches de symbolisme à la déclaration de Bassirou Diomaye Faye.

Dans un pays où les dépenses extravagantes des dirigeants sont passées au crible, la décision de M. Faye d’opter pour la simplicité trouve un écho profond auprès de la population sénégalaise. Alors qu’il s’apprête à relever les défis qui l’attendent, l’engagement du nouveau président en faveur de l’humilité et d’une gestion consciencieuse des ressources nationales constitue un précédent convaincant pour la gouvernance future du Sénégal.