Basmah bint Saud : la princesse saoudienne libérée de prison après près de trois ans

Une princesse saoudienne et sa fille ont été libérées d’une prison de haute sécurité après avoir été détenues pendant près de trois ans sans inculpation, selon des militants.

La princesse Basma bint Saud a été arrêtée en mars 2019 alors qu’elle se préparait à se rendre en Suisse pour un traitement médical.

On ne sait pas pourquoi elle a été détenue, et ni elle ni sa fille Suhoud n’ont été inculpées d’aucun crime.

Certains ont émis l’hypothèse que cela pouvait être lié à son plaidoyer sur les questions humanitaires et la réforme constitutionnelle.

Sa famille a indiqué aux Nations Unies dans une déclaration écrite en 2020 que cela était probablement dû en grande partie à son “dossier de critique virulente des abus”, rapporte l’agence de presse AFP.

D’autres partisans suggèrent qu’il s’agissait de ses liens étroits avec l’ancien prince héritier Mohammed bin Nayef, qui aurait été assigné à résidence.

La princesse Basma, 57 ans, a appelé le roi saoudien Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane à la libérer en avril dernier, affirmant qu’elle n’avait rien fait de mal et que sa santé en pâtissait.

On ne sait pas quel traitement elle cherchait à l’étranger lorsqu’elle a été détenue en 2019.

Annonçant sa libération sur Twitter, l’ALQST pour les droits humains a déclaré qu’elle s’était « vu refuser les soins médicaux dont elle avait besoin pour une maladie potentiellement mortelle » pendant son séjour à la prison d’Al-Hair, à la périphérie de la capitale.

Le groupe de défense des droits saoudien a ajouté. “A aucun moment au cours de sa détention, aucune accusation n’a été portée contre elle.”

La princesse Basma est la plus jeune fille du roi Saoud, qui a régné sur l’Arabie saoudite entre 1953 et 1964.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire