Actualités

Attention : on ne publie pas une photo d’une convocation sur les réseaux sociaux

Attention : On Ne Publie Pas Une Photo D’une Convocation Sur Les Réseaux Sociaux

La publication des photos de convocation est devenue une chose courante sur les réseaux sociaux. Si les personnes derrière ces publications ne s’en doutent guère, hélas, ils sont en train de faire obstruction à une affaire en cours.

En effet, ce 22 juillet, Nadia Anwone la juriste et Manager du Cabinet SUCCESS CORPORATE a fait une publication sur son compte Facebook dans le but de conscientiser le peuple togolais. 

Par définition, une convocation est un acte par lequel une autorité compétente convoque une ou plusieurs personnes.

Pourquoi il n’est pas conseillé de partager une convocation sur les réseaux sociaux ?

À lire aussi :   TOGO : ATTENTION, UNICEF NE FAIT PAS DE RECRUTEMENT PAYANT

Selon le site (www.avocat.fr), sur les réseaux sociaux l’anonymat n’existe pas. En créant votre compte sur les réseaux sociaux, vous avez le choix d’utiliser votre identité réelle ou un pseudonyme, sous réserve des conditions générales de chacun des services. La première option est souvent privilégiée sur les plateformes professionnelles comme LinkedIn. La seconde option est plus répandue sur les réseaux personnels. Dans tous les cas, l’utilisateur se crée une identité numérique qui permet de l’identifier.

En effet, contrairement aux idées reçues, il est illusoire de penser que la navigation sur internet se fait incognito et l’utilisation d’un pseudonyme n’est en aucun cas une garantie d’anonymat. Si un individu a commis des faits répréhensibles sur les réseaux sociaux, il peut notamment être identifié par l’intermédiaire d’une enquête de police, par exemple par le biais d’une demande au responsable du site ou du service. 

En effet, en partageant la photo d’une convocation sur les réseaux sociaux, vous faites obstruction à la procédure en cours. Par la suite, vous exposez la vie privée des personnes concernées aux yeux du public sans leur avoir demandé l’autorisation.

À lire aussi :   Martin Camus Mimb : " Mes comptes sur les réseaux sociaux resteront inactifs"

Ne faites pas cette erreur dans l’avenir en partageant la photo d’une convocation avec les indications des officiers traitant une affaire en cours.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire