Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : André Kangni Afanou exige la libération de Brigitte Adjamagbo
30/11/2020 à 12h50 par Le Boy

Togo : André Kangni Afanou exige la libération de Brigitte Adjamagbo

Togo : André Kangni Afanou exige la libération de Brigitte Adjamagbo

Quelques heures après l'arrestation de Brigitte Adjamagbo, coordinatrice de la  Dynamique monseigneur  Kpodzro (DMK), André Kangni Afanou exige la libération  immédiate de cette dernière.

Pendant que la DMK condamne l’enlèvement vendredi 27 novembre  de Gérard Djossou qui se retrouverait aux dernières nouvelles entre les mains des gendarmes, c’est Brigitte Adjamagbo Johnson qui vient d’être arrêtée.

Pour cela,  André Kangni Afanou, le défenseur des droits de l’Homme se sent perplexe et exige la libération  immédiate des deux détenus. « C'est quand même déconcertant la façon dont, dans notre pays, on peut accuser les citoyens critiques à l'égard du pouvoir (de la société civile et des partis de l'opposition) de vouloir porter atteinte à la sécurité de l'Etat et les priver de liberté », a lancé dans un premier temps le juriste et journaliste André Kangni Afanou.

Togo : André Kangni Afanou exige la libération de Brigitte Adjamagbo

Brigitte Adjamagbo

Lire aussi : Téléphonie mobile : Il y a 6 ans le Togo promettait un 3e opérateur

Et de poursuivre : «  Par le passé, la majorité de ces allégations de nos autorités judiciaires se sont révélés être sans fondement. Ce qui sape un peu plus la confiance que nous sommes censés leur faire. Et c'est bien dommage pour leur crédibilité. Jusqu'à preuve du contraire, je suis de ceux qui préfèrent remettre en doute la version officielle et croire que Mme Brigitte Adjamagbo Johnson que je connais depuis 30 ans et le sieur Gérard Djossou devraient purement et simplement être libérés ».

« Il faut que nos institutions nous protègent, nous rassurent au lieu de donner la permanente impression de vouloir écraser les plus faibles », a-t-il conclu.

Pour rappel, Brigitte Adjamagbo Kafui Johnson a été arrêtée samedi 28 novembre en fin de soirée. L'interpellation de la coordinatrice de la DMK intervient alors que Gérard Djossou, le représentant de la Dynamique à la CENI a été enlevé vendredi et gardé selon nos informations au Service central de recherches et d'investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale.

Lire aussi : Togo : voici exactement pourquoi Brigitte Adjamagbo et Gérard Djossou ont été arrêtés

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Quelques heures après l'arrestation de Brigitte Adjamagbo, coordinatrice de la  Dynamique monseigneur  Kpodzro (DMK), André Kangni Afanou exige la libération  immédiate de cette dernière.

Pendant que la DMK condamne l’enlèvement vendredi 27 novembre  de Gérard Djossou qui se retrouverait aux dernières nouvelles entre les mains des gendarmes, c’est Brigitte Adjamagbo Johnson qui vient d’être arrêtée.

Pour cela,  André Kangni Afanou, le défenseur des droits de l’Homme se sent perplexe et exige la libération  immédiate des deux détenus. « C'est quand même déconcertant la façon dont, dans notre pays, on peut accuser les citoyens critiques à l'égard du pouvoir (de la société civile et des partis de l'opposition) de vouloir porter atteinte à la sécurité de l'Etat et les priver de liberté », a lancé dans un premier temps le juriste et journaliste André Kangni Afanou.

Togo : André Kangni Afanou exige la libération de Brigitte Adjamagbo

Brigitte Adjamagbo

Lire aussi : Téléphonie mobile : Il y a 6 ans le Togo promettait un 3e opérateur

Et de poursuivre : «  Par le passé, la majorité de ces allégations de nos autorités judiciaires se sont révélés être sans fondement. Ce qui sape un peu plus la confiance que nous sommes censés leur faire. Et c'est bien dommage pour leur crédibilité. Jusqu'à preuve du contraire, je suis de ceux qui préfèrent remettre en doute la version officielle et croire que Mme Brigitte Adjamagbo Johnson que je connais depuis 30 ans et le sieur Gérard Djossou devraient purement et simplement être libérés ».

« Il faut que nos institutions nous protègent, nous rassurent au lieu de donner la permanente impression de vouloir écraser les plus faibles », a-t-il conclu.

Pour rappel, Brigitte Adjamagbo Kafui Johnson a été arrêtée samedi 28 novembre en fin de soirée. L'interpellation de la coordinatrice de la DMK intervient alors que Gérard Djossou, le représentant de la Dynamique à la CENI a été enlevé vendredi et gardé selon nos informations au Service central de recherches et d'investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale.

Lire aussi : Togo : voici exactement pourquoi Brigitte Adjamagbo et Gérard Djossou ont été arrêtés

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire