Amazonie : un chef indigène appelle Emmanuel Macron à sauver la forêt

Emmanuel Macron est appelé à agir avec l’appui de l’Union européenne pour sauver l’une des plus grandes forêts d’Amérique. Décriant la « prédation » de sa terre natale, un leader indigène brésilien appelle le président français à utiliser son influence mondiale pour lutter contre la déforestation de l’Amazonie.

Ninawa est un chef du peuple Huni Kui qui n’utilise qu’un seul nom. Il a remis samedi une lettre au bureau du président français Emmanuel Macron. Il a exhorté le dirigeant français à faire pression sur l’ensemble des 27 pays de l’Union européenne pour limiter le commerce lié à la déforestation. Le chef indigène a également appelé à faire pression sur le président brésilien Jair Bolsonaro pour qu’il mette fin aux projets d’exploitation forestière, d’agriculture et de développement qui détruisent la forêt amazonienne.

À lire aussi :
Sommet du G5 Sahel : Emmanuel Macron attendu vendredi sur la question Barkhane

Dans la lettre, Ninawa déclare : « L’actuelle administration s’efforce d’autoriser ou d’amnistier l’extraction et l’exportation de bois, alors que les incendies de forêt dévastent la flore et la faune, pour créer des champs pour les monocultures de soja et pour l’élevage de bétail.

« Cette même administration s’efforce de légaliser et d’institutionnaliser l’invasion des territoires des peuples originels, considérés comme un obstacle à l’agrobusiness et à ce que l’on appelle à tort le ‘développement' », peut-on lire.

Ninawa a laissé sa lettre à un officier de police au palais présidentiel de l’Élysée à Paris et a reçu un en retour. Le bureau de Macron n’a pas indiqué dans l’immédiat si la lettre serait remise au président français lui-même.

À lire aussi :
France : Le Grand Hôtel & SPA Gérardmer 4 Recrute un Chef Pâtissier (H/F)

Le chef indigène fait appel à la France pour lutter contre la déforestation

Le leader indigène a déclaré à l’Associated Press que les peuples autochtones « mettent chaque jour leur vie en danger afin de pouvoir défendre la nature pour toute l’humanité. Il est donc important que chaque pays, chaque citoyen de chaque pays, fasse sa part et devienne également le gardien de Mère Nature. »

Ninawa souhaite que les décideurs européens cessent de faciliter le commerce de produits directement liés à la déforestation, tels que le soja, la viande et le bois. Il est en France pour assister à une conférence sur la paix en Normandie, à l’invitation du groupe environnemental Planète Amazone.

À lire aussi :
La réélection d'Emmanuel Macron conduirait à un "chaos", selon Marine Le Pen

Affirmant que des chefs indigènes ont été tués pour avoir résisté à des exploitants forestiers, il a rappelé comment Emmanuel Macron a attiré l’attention du monde entier sur les feux de forêt en Amazonie en 2019, en tweetant que « notre maison brûle » et en dénonçant les politiques de Bolsonaro. Il a également noté que la France prend la présidence tournante de l’UE à partir du 1er janvier.

Avec Sputnik News

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire