Algérie : Un lycée à Tizi Ouzou ferme ses portes à cause de la quatrième vague de coronavirus

Les autorités algériennes ont décidé de fermer le lycée Sahoui-Aldjia de la commune d’Azazga à Tizi Ouzou pendant dix jours après que plusieurs élèves de l’école ont été testés positifs au coronavirus.

L’Algérie compte plus de 209 000 cas de coronavirus et plus de 6 000 décès.

La quatrième vague de la maladie à coronavirus a frappé l’Algérie, notamment dans la province de Tizi Ouzou, et les autorités ont décidé de fermer le lycée Sahoui-Aldjia de la ville d’Azazga pendant dix jours.

Cette décision a été prise après que plusieurs personnes qui ont fréquenté l’établissement ont été testées positives pour Covid-19.

Selon l’informateur, c’est la première fois qu’une école de la province de Tizi Ouzou est fermée temporairement en raison de la maladie à coronavirus depuis la rentrée scolaire 2021-2022.

À lire aussi :
Coronavirus: l'OMS va se rendre bientôt en Chine pour chercher l'origine du virus

Selon les autorités sanitaires, il s’agit avant tout d’un problème de prévention d’une recrudescence des cas.

La décision de fermeture désignée par les autorités sanitaires vise à rompre la chaîne de pollution, qui peut être très grave dans les écoles, et les contacts entre élèves sont quasi inévitables, sans compter que tout dans l’école peut être facilement transporté jusqu’à chez soi, et inversement. au contraire.

Quelle pourrait être l’origine des clusters difficiles à gérer.

Cependant, aucune information précise n’a été fournie, notamment concernant le nombre exact de personnes qui fréquentent l’établissement ayant été testées positives au Covid-19.

À lire aussi :
Judo (Championnats d’Afrique) : l’Algérie débarque à Dakar avec 18 combattants

Il n’est pas clair si ces personnes sont des étudiants, des enseignants ou des membres du personnel. Si Tizi Ouzou n’a pas eu pitié du patient du Covid-19 qui a été hospitalisé il y a deux semaines, alors la donne a complètement changé.

En effet, selon les médias algériens, au dimanche 21 novembre, 85 patients Covid-19 sont soignés au Centre Hospitalier Universitaire Nedir-Mohamed et dans divers établissements de santé de la capitale Deiras, en plus de 8 patients soignés.

Restez dans l’unité de soins intensifs. En outre, le journal a ajouté que des dizaines d’autres patients légèrement malades reçoivent un traitement à domicile.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire