Actualités

Algérie : Tebboune évoque la sécurisation du sud libyen avec Al-Manfi

Algérie Tebboune évoque la sécurisation sud libyen Al Manfi

La Libye est en proie à une guerre civile depuis la chute de son ancien leader, le colonel Mouammar Kadhafi, dans les environs de Syrte, le 20 octobre 2011. Mais, le pays se remet petit à petit de sa crise. C’est dans cette dynamique que le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, mercredi, le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El Manfi, en audience solennelle. Les deux hommes ont eu des entretiens, sur la question de la sécurisation des zones du sud Libyen, frontalières de l’Algérie.

Au mois de juin dernier, les médias libyens ont rapporté que la milice du général à la retraite Khalifa Haftar a fermé la frontière sud avec l’Algérie, et l’a déclarée « zone militaire », dans une démarche qui a été comprise, selon les observateurs, comme un message direct de « défi » à l’attention d’Alger, qui soutient l’autorité légitime à Tripoli. C’est alors dans le cadre de la sécurisation des zones du sud Libyen, frontalières de l’Algérie, que le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El Manfi, en audience solennelle, a été reçu par le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune.

À lire aussi :   Football: l’Algérie efface le record d’invincibilité de la Côte d’Ivoire

« Nous avons discuté de problèmes communs, dont la sécurisation du sud libyen, qui est une question de sécurité nationale algéro-libyenne (…) et nous avons abordé l’ouverture des points de passage frontaliers, qui est aussi importante pour les Libyens surtout en ce moment », a indiqué Mohamed Younes Al-Manfi, lors d’une conférence de presse tenue à Alger à l’issue des discussions avec le Président algérien Abdelmadjid Tebboune,.

« Nous sommes satisfaits du plein soutien exprimé par le Président Tebboune en faveur de nos démarches au cours de cette période pour parvenir à des élections législatives et présidentielle, au cours desquelles le peuple libyen choisira ses représentants… Nous souhaitons voir l’Algérie, apporter sa contribution à la réconciliation nationale libyenne, qui est l’un des points importants de l’accord politique jusqu’à l’organisation des élections », a ajouté Mohamed Younes Al-Manfi.

À lire aussi :   Tunisie-Algérie : Saïed rassure Tebboune

« J’ai assuré au président du Conseil présidentiel libyen Mohamed Al-Manfi que l’Algérie est à la disposition des frères libyens, et nous n’avons aucune ambition ni vision hormis celle que les Libyens ont pour leur pays. L’Algérie attendra la décision que prendront les frères libyens concernant la situation dans leur pays », a, pour sa part, déclaré le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire