togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Aïd El Fitr : le roi Mohammed VI gracie 810 détenus dont 17 du Hirak du Rif

Aïd El Fitrle Roi Mohammed Vi Détenus Hirak Du Rif

Comme il est de tradition chaque année, le roi Mohammed VI vient d’accorder sa grâce à un ensemble de personnes condamnées par différents tribunaux du Maroc, à l’occasion de l’Aïd El Fitr, qui coïncide à la fin du mois de Ramadan. Il s’agit de 810 personnes, dont 17 détenus du Hirak du Rif.

Le roi Mohammed VI a gracié 810 détenus, à l’occasion de l’Aïd El Fitr, qui coïncide à la fin du mois de Ramadan. « Sur un total de graciées, 606 sont en détention : Grâce au reliquat de la peine d’emprisonnement au profit de 28 détenus. Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 576 détenus. Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 2 détenus », indique le communiqué.

« 204 bénéficiaires de la grâce royale sont en liberté : Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 62 personnes. Grâce à la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 10 personnes.  Grâce aux peines d’emprisonnement et d’amende au profit de 1 personne. Grâce à la peine d’amende au profit de 131 personnes », lit-on également dans le même communiqué.

Condamnés dans des affaires d’extrémisme et de terrorisme ayant participé à la 7ème édition du Programme « Réconciliation » (Moussalaha), 12 détenus ont également bénéficié de la grâce royale, après avoir officiellement annoncé leur rejet de toute forme d’extrémisme et de terrorisme, ainsi que leur ferme attachement aux constantes et aux sacralités de la Nation et aux institutions nationales.

Dans le détail, 9 ont bénéficié d’un reliquat de la peine d’emprisonnement et 3 ont eu une remise de la peine d’emprisonnement. « En considération des circonstances familiales et humaines des personnes condamnées dans le cadre des évènements de la région d’Al Hoceima, et en concrétisation de la volonté royale dans toutes les occasions, le roi a gracié 17 détenus sur le reliquat de la peine d’emprisonnement », conclut le communiqué.