Afrique du Sud/ Covid-19 : la circulation du variant Delta inquiète les autorités


Video player

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé ce dimanche 27 juin de nouvelles restrictions dans son pays. L’Afrique du Sud a réintroduit des restrictions strictes, comme l’interdiction de la vente d’alcool et l’extension du couvre-feu, pour lutter contre la recrudescence des cas de Covid-19 provoquée par le très contagieux variant Delta.

 

Le chef d’Etat, lors d’une allocution télévisée, a dressé un tableau très noir de la situation liée à la Covid-19. Selon le président Cyril Ramaphosa, le premier mutant delta découvert en Inde semble être à l’origine d’une nouvelle croissance en Afrique du Sud.

Lire aussi : Afrique du Sud: un homme kidnappe et tue la fille de son ex-petite amie

« Nos services de santé travaillent à l’extrême limite de leurs possibilités (…), il n’y a que très peu de lits disponibles en réanimation », a-t-il déclaré, avant d’annoncer que l’Afrique du Sud se trouvait désormais et pour une durée de deux semaines au stade 4 d’alerte sanitaire.

 

« Tous les rassemblements – qu’ils soient en intérieur ou en extérieur – sont interdits », à l’exception des enterrements, avec un maximum de 50 personnes pouvant y assister, a poursuivi Cyril Ramaphosa, précisant que les ventes d’alcool étaient désormais interdites. Le couvre-feu déjà en vigueur a été rallongé d’une heure, de 21H00 (19H00 GMT) à 04H00 (02H00 GMT). Les écoles fermeront d’ici vendredi.

Lire aussi : Lutte contre la COVID-19 : Trois organisations Onusiennes engagées pour un accès équitable aux vaccins

« Nous sommes confrontés à une vague dévastatrice dont tout indique qu’elle sera pire que les précédentes », a souligné le président. L’Afrique du Sud a enregistré dimanche plus de 15 000 nouveaux cas de Covid-19, dont 122 décès. Cela porte le nombre total de décès à près de 60 000.

 

L’État le plus peuplé du Gauteng est le plus touché par la flambée actuelle des cas de Covid-19, puisqu’il représente environ 66 % des nouvelles infections. L’État comprend la plus grande ville de Johannesburg et la capitale Pretoria. Selon les responsables de la santé, les huit autres États du pays pourraient bientôt connaître une recrudescence de l’infection.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire