Afrique du Sud : 20 jeunes retrouvés morts dans une boîte de nuit, les faits


Video player

Un véritable malheur s’est produit dans une boîte de nuit sud-africaine. Près de 20 jeunes ont été tués dans des circonstances inexpliquées.

Que s’est-il passé dans une boîte de nuit à East London, en Afrique du Sud, dans la nuit du 25 au 26 juin 2002 ? La police qui arrive sur les lieux recueille déjà des indices et des informations pour clarifier la scène de crime encore calme. Sur les lieux, la police a trouvé dix-sept corps à l’intérieur de la boîte de nuit.

« Nous avons des informations sur 17 jeunes qui ont été retrouvés morts dans un pub du Scenic Park d’East London. Nous continuerons d’enquêter sur les circonstances de ces décès », a déclaré le chef de la police provinciale, le général Thembinkosi Kinana, cité par l’AFP en direct. L’âge des victimes oscillait entre 18 et 20 ans, selon les premiers indices recueillis.

Sur des photos amateurs circulant sur les réseaux sociaux, on a retrouvé les corps de plusieurs jeunes en question gisant au sol. Curieusement, les jeunes hommes ne présentaient apparemment aucun signe de coups ou de blessures. Cela a donné naissance à plusieurs théories. Les Sud-Africains ont perdu leur chemin en devinant la cause de leur mort.

Certains disent que l’empoisonnement a causé la mort, tandis que d’autres disent qu’il s’agissait peut-être d’une bousculade. Mais la police se veut prudente. Le général de brigade Tembinkosi Kinana a déclaré aux médias que « les circonstances de leur décès font l’objet d’une enquête », ajoutant qu’il était trop tôt pour déterminer la cause du décès du jeune homme.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire