...

Affaire France-Afrique : Kemi Seba répond sèchement à Emmanuel Macron


Video player

En déplacement en Algérie, la semaine dernière, le président français Emmanuel Macron a adressé un message à la jeunesse algérienne et africaine. Il leur m demandé à travers son message de ne pas croire que leur avenir c’est l’anti-France.

Lire aussi : Kémi Séba traite de torchons Jeune Afrique, BFM-TV, Le Monde et les autres journaux français 

«Je veux dire simplement la jeunesse africaine : expliquez-moi le problème et ne vous laissez pas embarquer parce que votre avenir, ça n’est pas l’anti-France. Oui, la France est critiquée. Elle est critiquée pour le passé, (…) parce qu’on a laissé trop longtemps des malentendus s’installer, et aussi parce qu’il y a une immense manipulation Soyons clairs : beaucoup des activistes de l’islam politique ont un ennemi: la France; beaucoup des réseaux qui sont poussés en sous-main, qui par la Turquie, qui par la Russie, qui par la Chine, ont un ennemi : la France » a condamné Emmanuel Macron.

Un narratif négrophobe?

Kemi Seba, l’une des figures emblématiques de la lutte contre le néocolonialisme et la Françafrique a peu goûté aux propos d’Emmanuel Macron. Dans une publication sur sa page Facebook comme du berger à la bergère, il a fait comprendre à Emmanuel Macron que les ténors du panafricanisme contemporain ne sont pas aux ordres de puissances comme la Russie.

Lire aussi : Kemi Seba à Patrice Talon: « Je suis ton adversaire politique »

 » Que les Cubains, les Russes, les Iraniens et tant d’autres aient compris qu’ils devaient prendre au sérieux les figures les plus influentes du panafricanisme et les soutenir est une chose, mais faire croire qu’ils sont nos patrons n’est rien d’autre qu’un narratif négrophobe qui sous-entend que les Noirs seraient, selon l’élite française, des êtres tellement inférieurs qu’ils seraient incapables de décider par eux-mêmes de se révolter; qu’il ne peut dès lors avoir derrière le sursaut du panafricanisme qu’une manipulation blanche, en l’occurrence russe » a vertement critiqué le président de l’Ong Urgences panafricanistes. « On appelle cela de la géostratégie. Point  »

Lire aussi : Bénin : Joël Aïvo a été condamné, Kemi Seba tacle Patrice Talon

Selon Kemi Seba, son mouvement luttait contre l’oligarchie française à une époque où le président russe Vladimir Poutine n’était même pas encore président. « Seule la négrophobie pathologique de Macron peut lui faire croire que notre combat contre la FRANÇAFRIQUE est initié par Moscou » assure t-il. Pour lui, le retentissement international de la campagne contre la FRANÇAFRIQUE en 2017 a rencontré le soutien de nombreuses nations opposées « à l’arrogance occidentale ». Elles ont vu d’un bon œil « notre combat souverainiste qui galvanise la jeunesse africaine et diasporique. On appelle cela de la géostratégie. Point » défend Kemi Seb

→ A LIRE AUSSI : Est-il normal d’avoir mal aux seins avant les règles ?

→ A LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine : Moscou se moque de l’espoir de Kiev

→ A LIRE AUSSI : Chaos à Bagdad : Au moins 23 morts signalés

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire