togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Affaire Brigitte Macron transgenre : Le procès commence

France : Deux (2) Femmes Condamnées Pour Avoir Traité Brigitte Macron D'Homme

Le procès de deux femmes qui ont affirmé que la première dame de France, Brigitte Macron, est transgenre a commencé. Ces allégations, formulées dans une vidéo YouTube virale juste avant l’élection présidentielle de 2022, ont donné lieu à un procès en diffamation intenté par Mme Macron en 2022.

Fausses allégations et vidéos virales contre Brigitte Macron

En décembre 2021, Amandine Roy, une médium spirituelle autoproclamée, a interviewé la journaliste indépendante Natacha Rey sur sa chaîne YouTube. Au cours de cet entretien de quatre heures, Natacha Rey a affirmé que Brigitte Macron était autrefois un homme nommé « Jean-Michel ». Ces affirmations, qualifiées de « mensonges d’État » et d' »escroquerie » par Mme Rey, se sont rapidement répandues sur Internet.

86355177 13549807 Image A 598 1718868645208

Lire aussi : Brigitte Macron transgenre ? Sa fille Tiphanie Auzière crache ses vérités (VIDEO)

Mme Roy, 49 ans, a assisté au procès à Paris, tandis que Mme Rey ne s’est pas présentée, invoquant la maladie. Mme Roy a déclaré qu’elle ne faisait que répondre à la demande de Mme Rey de partager ses recherches. « Rey voulait absolument partager son travail« , a expliqué Mme Roy. « Elle avait passé trois ans à faire des recherches ; ce n’est pas comme si elle les avait sorties de son chapeau ».

Crédibilité et conséquences

Mme Roy regrette que les médias grand public n’aient pas enquêté sur ces allégations, qu’elle qualifie de « sérieuses ». Malgré le caractère sensationnel des allégations, ni le président Emmanuel Macron, 46 ans, ni la première dame, 71 ans, n’ont assisté à la procédure judiciaire.

Les allégations suggèrent que Brigitte Macron, anciennement connue sous le nom de Brigitte Trogneux, n’a jamais existé et que son identité a été prise par son frère, Jean-Michel, qui aurait changé de sexe. Ces allégations sans fondement se sont également transformées en accusations plus graves de maltraitance d’enfants à l’encontre de Brigitte Macron.

Lire aussi: Dîner d’Aya Nakamura et la première dame : Révélations choquantes de Bernard Montiel (VIDEO)

86354747 13549807 Image M 599 1718868651136

L’avocat de Brigitte Macron, Jean Ennochi, a souligné l’ampleur des dommages causés par ces fausses allégations. « Le préjudice est massif, il a explosé partout« , a déclaré Me Ennochi. Il a demandé 10 000 euros (10 750 dollars) de dédommagement pour Mme Macron et son frère.

Au fur et à mesure que le procès progresse, l’accent est mis sur l’impact de ces déclarations diffamatoires et sur les conséquences juridiques pour ceux qui les ont diffusées.