Burkina Faso Actualités

Âgée de 64 ans, elle décroche son BAC après 8 tentatives

Salamata Sawadogo doingbuzz

 

Mieux vaut tard que jamais, dit-on. A 64 ans et  après sa 8e tentative, elle décroche enfin son premier  grade universitaire (BAC).   Le précieux sésame tant recherché est maintenant dans ses mains.

Ce n’est pas pour rien, si on appelle le Burkina : le pays des hommes intègres. C’est chose faite. Quand on veut, on peut. C’était un défi personnel et elle l’a relevé.

Candidate au baccalauréat session 2021 à Bobo-Dioulasso, Salamata Sawadogo n’a pas connu le succès au premier tour, le 16 juillet dernier au cours de la proclamation des résultats.

À lire aussi :   Sénégal : La peine des amoureux fraudeurs au Bac est enfin connue

Le 22 juillet, jour de proclamation des résultats du second tour. La candidate libre est absente. Elle s’est fait représenter par son époux, Jules Marie Anani.

« Je m’attendais à rentrer du premier coup. Les résultats sont tombés, je suis au second tour. Il faut aller redoubler d’efforts. La lutte n’est pas terminée. La lutte continue », a-t-elle commenté au micro de la télévision nationale.

L’heureuse nouvelle tombe. Enfin, Salamata Sawadogo est admise au baccalauréat session 2021. « Je suis la plus jeune bachelière du Burkina 2021 », s’est-elle exclamée toute souriante.

À lire aussi :   BAC/RDC : 2 professeurs aux arrêts pour s’être fait passer pour des élèves

Aujourd’hui, Salamata Sawadogo a le BAC en poche, le prochain défi qu’elle s’est fixé est l’obtention d’un master. Oui, un  master parce qu’elle détient déjà une licence en comptabilité, selon les médias locaux.

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire