5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

Plusieurs dirigeants africains actuels occupent des fonctions qui ont déjà été occupées par leurs pères.

Voici une liste de présidents africains dont les pères ont également été présidents

1. Uhuru Kenyatta et Jomo Kenyatta (Kenya)

5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

Uhuru Kenyatta, le fils de Jomo Kenyatta, est l’actuel président kenyan.  Mzee Jomo Kenyatta est le père fondateur et le premier président du Kenya.

Il a dirigé le pays de l’indépendance jusqu’à sa mort en 1978. Son fils, Uhuru, a pris le pouvoir 35 ans plus tard. Uhuru a été élu pour la première fois en 2013, alors qu’il était en lice avec William Ruto, qui a été son adjoint. Il a été réélu en 2017.

À lire aussi :
Depuis sa cachette, Guillaume Soro lance un message fort à tous les dirigeants africains

Uhuru Kenyatta achèvera son mandat en 2022, date à laquelle se tiendront les prochaines élections générales.

2. Edward Akufo-Addo et Nana Akufo-Addo (Ghana)

5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

Le président Nana Akufo-Addo est en poste depuis le 7 janvier 2017. Son père, Edward Akufo-Addo, a été le dirigeant non exécutif du pays de 1970 à 1972, après avoir été le troisième chef de la justice (1966-1970).

3. Ali Bongo et Omar Bongo (Gabon)

5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

En 2009, le président Ali Bongo a pris la tête du Gabon après la mort de son père. Omar Bongo a été président de 1967 à 2009.

4. Faure Gnassingbe Eyadema et Gnassingbe Eyadema (Togo)

 

5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

Faure Gnassingbe Eyadema a été immédiatement installé à la présidence du Togo en 2005 après le décès de son père, Gnassingbe Eyadema, la même année. Gnassingbe a dirigé le pays de 1967 à 2005.

À lire aussi :
Russie : Vladimir Poutine accorde l'immunité à vie aux anciens présidents

5. Joseph Kabila et Laurent-Desire Kabila (Congo)

5 dirigeants africains actuels dont les pères étaient présidents

Moins d’un mois après l’assassinat du défunt président Laurent-Desire Kabila en 2001, son fils, Joseph Kabila, a pris le pouvoir. Il a ensuite été élu en 2006 et réélu en 2011. Selon la constitution de 2006 de la RDC, l’ancien président restera sénateur jusqu’à sa mort.

Crédit photo : gazeti

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire