45 journalistes ont été tués dans le monde en 2021 (rapport)


Video player

Au total, 45 journalistes et professionnels des médias ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions au cours de l’année dernière. Le plus grand nombre d’entre eux sont morts en Afghanistan, pays déchiré par les conflits, a déclaré vendredi la plus grande organisation mondiale de reporters.

La Fédération internationale des journalistes a déclaré que les chiffres de 2021 confirment une tendance selon laquelle les professionnels des médias sont le plus souvent tués pour avoir dénoncé la corruption, la criminalité et les abus de pouvoir dans leurs communautés, villes et pays.

Ce chiffre représente l’un des plus bas bilans depuis 30 ans, depuis que la Fédération internationale des journalistes a commencé à publier des rapports annuels en 1991 sur les journalistes tués dans des incidents liés à leur travail. Soixante-cinq décès ont été enregistrés en 2020.

« Ces 45 collègues que nous avons perdus par la violence cette année nous rappellent le terrible sacrifice que les journalistes du monde entier continuent de faire pour servir l’intérêt public et nous leur restons redevables, ainsi qu’aux milliers d’autres qui ont payé le prix ultime », a déclaré le secrétaire général de la FIJ, Anthony Bellanger.

La FIJ a indiqué que les 45 reporters ont été assassinés dans 20 pays. Parmi eux, 33 sont morts dans des attaques ciblées. Neuf ont été tués en Afghanistan, huit au Mexique, quatre en Inde et trois au Pakistan voisin.

M. Bellanger a déclaré que « le seul hommage digne de la cause à laquelle ils ont donné leur vie devrait être la poursuite incessante de la justice ». Selon l’organisation, 2 721 journalistes ont été tués dans le monde depuis 1991.

 

Des chiffres confirmés par l’IPI

Il y a 6jours, l’Intertional Press Institute (IPI) a publié son rapport annuel Death Watch. Le document comprend les noms de journalistes qui ont été délibérément pris pour cible en raison de leur profession ainsi que ceux qui ont perdu la vie alors qu’ils couvraient un conflit ou qu’ils étaient en mission.

D’après l’IPI, ces 45 journalistes, 40 étaient des hommes et cinq des femmes. Au total, 28 ont été pris pour cible en raison de leur travail, tandis que trois ont été tués alors qu’ils couvraient un conflit, deux ont perdu la vie en couvrant des troubles civils, et un journaliste a été tué alors qu’il était en mission. Onze cas font encore l’objet d’une enquête.

Ce sombre décompte reflète les risques permanents liés à l’exercice du journalisme et réaffirme que la sécurité des journalistes est un défi mondial. L’IPI aussi appelle les autorités à mettre fin à l’impunité pour ces crimes et à assurer la protection des journalistes, qui doivent pouvoir faire leur travail librement et en toute sécurité.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - 45 journalistes ont été tués dans le monde en 2021 (rapport) Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire