...

USA : 23 lentilles de contact retirées de l’œil d’une patiente


Video player

Selon les spécialistes, cette situation n’est pas si rare. Des décennies de port de lentilles de contact peuvent désensibiliser les yeux et avec l’âge l’orbite de la paupière peut devenir très profonde.

Aux États-Unis, une patiente de 70 ans s’est rendue chez son ophtalmologue pour une gêne à l’œil et une vision floue. En l’auscultant, Katerina Kurteeva, ophtalmologue californienne, a retrouvé 23 lentilles de contact jetable coincées dans son œil, rapporte The Guardian.

La patiente avait évité ses rendez-vous de contrôle, car elle avait peur d’être infectée par le Covid-19, explique sa médecin. Lorsqu’elle est finalement venue au cabinet au début du mois de septembre, la septuagénaire a déclaré avoir senti quelque chose dans son œil droit.

« À ce jour, elle ne comprend pas elle-même comment c’est arrivé », confie à une chaîne de télévision locale Katerina Kurteeva.

Selon l’Académie américaine d’ophtalmologie, citée par The Guardian, ce n’est pourtant pas un record. En 2017, des médecins britanniques ont trouvé 27 lentilles de contact dans l’œil d’une femme de 67 ans, avant son opération de la cataracte.

Une situation « réellement pas si rare », explique le porte-parole de l’académie, le Dr Thomas Steinemann.

Des décennies de port de lentilles de contact peuvent désensibiliser les yeux, ce qui rend probable de moins sentir les lentilles de contact, même lorsqu’elles sont coincées dans l’œil.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

En outre, avec l’âge, « l’orbite de la paupière supérieure devient très profonde », a expliqué à ABC7 Katerina Kurteeva. « Dans son cas, toutes ces lentilles de contact ont pu se cacher comme un empilement de pancakes très loin à l’intérieur, dans la partie la moins sensible de l’œil ».

L’ophtalmologue a précisé que la patiente avait déjà recommencé à porter des lentilles de contact malgré la suggestion de la médecin d’essayer de laisser une pause à ses yeux. « Elle a eu beaucoup de chance dans cette situation, ça ne se termine pas toujours aussi bien », a conclu Katerina Kurteeva.

→ A LIRE AUSSI : Cancer : comment détecter les premiers symptômes ?

→ A LIRE AUSSI : L’ancien vice-président américain Mike Pence n’est pas sûr de soutenir encore Trump

→ A LIRE AUSSI : Téhéran accusé par Washington de déployer des troupes en Crimée

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire