Voyager 2 : une très bonne nouvelle pour la NASA


Video player

L’agence spatiale américaine NASA peut de nouveau commander sa sonde Voyager 2. Elle a rompu le contact avec l’engin depuis le mois de mars dernier et ce n’est que ce 29 octobre que les ingénieurs de l’agence ont pu rétablir le contact.

 

Le 29 octobre 2020, les ingénieurs de la NASA ont lâché un ouf de soulagement. Ils ont repris les commandes de la sonde Voyager 2 qui se trouve à plus de 18,7 milliards de kilomètres de la Terre. L’engin voyage hors du système solaire. Depuis mars dernier, l’agence spatiale américaine recevait les émissions de la sonde, mais n’arrivait pas à envoyer des commandes en retour.

 Lire aussi : La NASA annonce la découverte d’eau sur la lune

La sonde se déplace vers le sud par rapport au plan orbital de la Terre. Pour cette reprise de contact, Voyager 2 a émis un signal en guise de confirmation du message et des commandes envoyés. Ce nouvel échange a également permis de tester la DSS-43, l’antenne de la station de Canberra (en Australie) du Deep Space Network (DSN). C’est la seule antenne qui est en mesure de communiquer avec la sonde. Elle était en travaux depuis le mois de mars pour une importante amélioration.

 Lire aussi : Fadji Maina : première scientifique nigérienne à travailler pour la Nasa

Lancée en 20 août 1977, Voyager 2 suit une trajectoire plus courbe. Cela lui a permis de survoler Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Elle est désormais hors de la zone d’influence du Soleil. Avec Voyager 1, elles sont les deux seuls engins à avoir franchi avec succès l’héliopause. Il s’agit de “la limite au-delà de laquelle le vent solaire s’estompe”. Voyager 1 a franchi cette limite en 2012 tandis que sa jumelle l’a franchie en 2018.

Avec Sciences et Avenir

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Voyager 2 : une très bonne nouvelle pour la NASA Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire