Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Vol Air France : Le corps d’un jeune retrouvé mort sera bientôt rapatrié
27/01/2020 à 09h06 par Aurel HANSINON

Vol Air France : Le corps d'un jeune retrouvé mort sera bientôt rapatrié

 

Des milliers d'Ivoiriens tentent l'émigration clandestine chaque année. C’est le cas du petit Laurent Barthélémy qui a voulu rejoindre l'Europe sans prévenir ses parents. Aveuglé par ce rêve d'eldorado, le garçon de 14 ans a été retrouvé mort le 8 janvier dans le train d'atterrissage d'un avion, à l'aéroport parisien de Roissy. Pour sa famille, son départ est incompréhensible. Son corps sera rapatrié bientôt.

Il s'appelait Laurent Barthélémy Ani Guibahi. Il avait 14 ans et rêvait d'exil. Le jeune Ivoirien a été retrouvé mort, mercredi 8 janvier, à l'aéroport parisien de Roissy, dans le train d'atterrissage d'un avion, à 5 000 kilomètres de chez lui. Pour sa famille et ses proches, le choc est difficile à surmonter.

Lire aussi : Message de démenti du Président de la Commission de la CEDEAO

"On me dit que mon enfant est retrouvé en France. C'est presque une folie. Imaginez un enfant que vous laissez à la maison...", témoigne son père, en s'effondrant en larmes.

L’adolescent a voulu rallier l’Europe à tout prix. Alors, le 6 janvier, il quitte Yopougon, le quartier pauvre d'Abidjan où il a grandi, sans prévenir ses parents. Au lieu de se rendre à l'école, il parcourt à pied les 30 kilomètres qui le séparent de l'aéroport, escalade les barrières de sécurité et s'agrippe au train d'aterrissage d'un Boeing 777 d'Air France qui s'apprête à décoller en direction de la France. Aveuglé par son rêve d’eldorado, il n’imaginait pas que le froid et l’altitude le tueraient. Son corps est découvert sept heures plus tard à Roissy.

"Il aimait beaucoup parler des pays, de l'Allemagne, l'Espagne, la France. Il parlait de la tour Eiffel et il avait dit qu'il voulait la voir, un jour", confie l'un de ses amis.

Au lycée Simone Gbagbo de Yopougon, l'équipe pédagogique est sous le choc. Un hommage lui a été rendu devant les 7 000 élèves. "Le bonheur, c'est pas toujours ailleurs. Le bonheur peut être ici", déclare le directeur.

Lire aussi : A Davos, une militante du climat dénonce une culture photographique “raciste”

La dépouille de Laurent Barthélémy Ani Guibahi, retrouvé mort , sera rapatriée à Abidjan dans les prochains jours.

« Avec les parents que j’ai reçus, nous sommes tombés d’accord pour procéder au plus vite au rapatriement du corps », a déclaré le ministre au cours d’une conférence de presse après avoir reçu à son cabinet les parents du défunt, rassurant que ce rapatriement « va se faire incessamment ».

« Les dispositions sont en train d’être prises pour remettre la dépouille aux parents pour faire l’inhumation du jeune homme », a ajouté le ministre Amadou Koné, précisant que les démarches administratives débuteront dès la semaine prochaine.

Une enquête a été ouverte par les autorités ivoiriennes pour déterminer les circonstances de ce drame à la suite duquel une opération de déguerpissement des populations installées aux alentours de l’aéroport d’Abidjan a été décidée par le gouvernement.

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Vol Air France : Le corps d'un jeune retrouvé mort sera bientôt rapatrié

 

Des milliers d'Ivoiriens tentent l'émigration clandestine chaque année. C’est le cas du petit Laurent Barthélémy qui a voulu rejoindre l'Europe sans prévenir ses parents. Aveuglé par ce rêve d'eldorado, le garçon de 14 ans a été retrouvé mort le 8 janvier dans le train d'atterrissage d'un avion, à l'aéroport parisien de Roissy. Pour sa famille, son départ est incompréhensible. Son corps sera rapatrié bientôt.

Il s'appelait Laurent Barthélémy Ani Guibahi. Il avait 14 ans et rêvait d'exil. Le jeune Ivoirien a été retrouvé mort, mercredi 8 janvier, à l'aéroport parisien de Roissy, dans le train d'atterrissage d'un avion, à 5 000 kilomètres de chez lui. Pour sa famille et ses proches, le choc est difficile à surmonter.

Lire aussi : Message de démenti du Président de la Commission de la CEDEAO

"On me dit que mon enfant est retrouvé en France. C'est presque une folie. Imaginez un enfant que vous laissez à la maison...", témoigne son père, en s'effondrant en larmes.

L’adolescent a voulu rallier l’Europe à tout prix. Alors, le 6 janvier, il quitte Yopougon, le quartier pauvre d'Abidjan où il a grandi, sans prévenir ses parents. Au lieu de se rendre à l'école, il parcourt à pied les 30 kilomètres qui le séparent de l'aéroport, escalade les barrières de sécurité et s'agrippe au train d'aterrissage d'un Boeing 777 d'Air France qui s'apprête à décoller en direction de la France. Aveuglé par son rêve d’eldorado, il n’imaginait pas que le froid et l’altitude le tueraient. Son corps est découvert sept heures plus tard à Roissy.

"Il aimait beaucoup parler des pays, de l'Allemagne, l'Espagne, la France. Il parlait de la tour Eiffel et il avait dit qu'il voulait la voir, un jour", confie l'un de ses amis.

Au lycée Simone Gbagbo de Yopougon, l'équipe pédagogique est sous le choc. Un hommage lui a été rendu devant les 7 000 élèves. "Le bonheur, c'est pas toujours ailleurs. Le bonheur peut être ici", déclare le directeur.

Lire aussi : A Davos, une militante du climat dénonce une culture photographique “raciste”

La dépouille de Laurent Barthélémy Ani Guibahi, retrouvé mort , sera rapatriée à Abidjan dans les prochains jours.

« Avec les parents que j’ai reçus, nous sommes tombés d’accord pour procéder au plus vite au rapatriement du corps », a déclaré le ministre au cours d’une conférence de presse après avoir reçu à son cabinet les parents du défunt, rassurant que ce rapatriement « va se faire incessamment ».

« Les dispositions sont en train d’être prises pour remettre la dépouille aux parents pour faire l’inhumation du jeune homme », a ajouté le ministre Amadou Koné, précisant que les démarches administratives débuteront dès la semaine prochaine.

Une enquête a été ouverte par les autorités ivoiriennes pour déterminer les circonstances de ce drame à la suite duquel une opération de déguerpissement des populations installées aux alentours de l’aéroport d’Abidjan a été décidée par le gouvernement.

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire