Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
VOICI QUELQUES MAILS DE STEVE JOBS QUI EXPLIQUENT L’ATTITUDE D’APPLE ENVERS AMAZON
31/07/2020 à 14h59 par La redaction

Dans le cadre de la vaste enquête menée par la sous-commission antitrust du Comité de la Chambre des États-Unis, une énorme quantité de documents internes provenant de chez Amazon, Apple, Facebook, ou encore Google, vient d’être publiée. Ces documents permettent de savoir comment fonctionnent ces géants de la tech, on y retrouve même des mails envoyés par Steve Jobs en personne.

Steve Jobs à l’origine de ces pratiques anticoncurrentielles ?

Ces mails nous éclairent sur les raisons qui empêchent les utilisateurs d’iPhone et d’iPad d’acheter des livres numériques depuis l’application iOS d’Amazon, et doivent privilégier la version mobile du site. Un premier mail daté à novembre 2010, Phill Schiller qui était chef du marketing, écrit à Steve Jobs, ainsi qu’a d’autres cadres d’Apple, pour expliquer comment Amazon commercialisait à l’époque l’application mobile Kindle comme moyen de lire facilement des livres Kindle à la fois sur un iPhone et Android. Suite a cela, Steve Jobs répond : « Il est temps pour Amazon de décider d’utiliser notre mécanisme de paiement ou de se retirer de l’App Store. Et je pense qu’il est temps de commencer à l’appliquer de manière uniforme, sauf pour les abonnements existants (mais en l’appliquant pour les nouveaux) ».

Dans un autre échange, Eddy Cue, l’actuel vice-président senior des services et logiciels internet chez Apple, qui faisait aussi partie de la première boucle, présente un projet comprenant de nouvelles politiques d’abonnement pour les applications disponibles sur l’App Store. Cette proposition est datée du 6 février 2011, et quelques jours seulement suffiront à Apple pour intégrer cette nouvelle politique d’abonnement. Steve Jobs écrit : « Je pense que tout cela est assez simple – iBooks va être la seule librairie sur les appareils iOS. Nous devons garder la tête haute. On peut lire des livres achetés ailleurs, mais on ne peut pas acheter/ louer/ s’abonner à iOS sans nous payer, ce qui, nous le reconnaissons, est prohibitif pour beaucoup de choses ».

La suite on l’a connaît, Amazon et d’autres vendeurs finiront par se plier aux nouvelles règles mises en place par Apple et supprimeront le lien vers le Kindle Store au sein de l’application iOS. En 2020, on ne peut toujours pas acheter de livres Kindle dans l’application iOS.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Dans le cadre de la vaste enquête menée par la sous-commission antitrust du Comité de la Chambre des États-Unis, une énorme quantité de documents internes provenant de chez Amazon, Apple, Facebook, ou encore Google, vient d’être publiée. Ces documents permettent de savoir comment fonctionnent ces géants de la tech, on y retrouve même des mails envoyés par Steve Jobs en personne.

Steve Jobs à l’origine de ces pratiques anticoncurrentielles ?

Ces mails nous éclairent sur les raisons qui empêchent les utilisateurs d’iPhone et d’iPad d’acheter des livres numériques depuis l’application iOS d’Amazon, et doivent privilégier la version mobile du site. Un premier mail daté à novembre 2010, Phill Schiller qui était chef du marketing, écrit à Steve Jobs, ainsi qu’a d’autres cadres d’Apple, pour expliquer comment Amazon commercialisait à l’époque l’application mobile Kindle comme moyen de lire facilement des livres Kindle à la fois sur un iPhone et Android. Suite a cela, Steve Jobs répond : « Il est temps pour Amazon de décider d’utiliser notre mécanisme de paiement ou de se retirer de l’App Store. Et je pense qu’il est temps de commencer à l’appliquer de manière uniforme, sauf pour les abonnements existants (mais en l’appliquant pour les nouveaux) ».

Dans un autre échange, Eddy Cue, l’actuel vice-président senior des services et logiciels internet chez Apple, qui faisait aussi partie de la première boucle, présente un projet comprenant de nouvelles politiques d’abonnement pour les applications disponibles sur l’App Store. Cette proposition est datée du 6 février 2011, et quelques jours seulement suffiront à Apple pour intégrer cette nouvelle politique d’abonnement. Steve Jobs écrit : « Je pense que tout cela est assez simple – iBooks va être la seule librairie sur les appareils iOS. Nous devons garder la tête haute. On peut lire des livres achetés ailleurs, mais on ne peut pas acheter/ louer/ s’abonner à iOS sans nous payer, ce qui, nous le reconnaissons, est prohibitif pour beaucoup de choses ».

La suite on l’a connaît, Amazon et d’autres vendeurs finiront par se plier aux nouvelles règles mises en place par Apple et supprimeront le lien vers le Kindle Store au sein de l’application iOS. En 2020, on ne peut toujours pas acheter de livres Kindle dans l’application iOS.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire