Voici l’immense fortune laissée par Manu Dibango


Video player

Manu Dibango est un célèbre artiste camerounais. Il est décédé ce 24 mars 2020 en France des suites du COVID-19. Ayant une carrière riche, Manu a laissé une grande fortune culturelle. Au-delà des biens culturels que peuvent hériter ses descendants, il possède aussi des biens matériels.

Lire aussi : Cameroun : Bataille autour de l’héritage de Manu Dibango

Né en 1933 au Cameroun, Manu Dibango est très tôt envoyé en France par ses parents à l’adolescence pour y poursuivre ses études, et il s’initie alors à la mandoline et au piano.

Pendant qu’il étudiait, il a eu la chance de rencontrer le célèbre artiste camerounais Francis Bebey. Ce dernier lui a appris lors d’un camp de vacances les bases du jazz et le saxophone. Ainsi, naît un groupe pour donner quelques représentations.

A quelque chose malheur est bon, dit-on, après son échec au bac en 1956, et alors que son père le laisse tomber, Manu Dibango part en Belgique se produire dans des cabarets, notamment fréquentés par la communauté congolaise, si bien que son jazz évolue vers des sons africains.

Lire aussi : Tatiana MAKOSA n’est pas encore morte, Ce ex. Sataniste révèle

A cette époque, Manu rencontre le mannequin Coco qu’il épouse en 1957, et Le Grand Kalle qui l’engage dans l’orchestre African Jazz, ce qui le conduit à enregistrer plusieurs disques à succès en Afrique et à partir en tournée au Zaïre en 1961.

En 1962, Manu Dibango prend alors la gérance d’un club à Léopoldville et sort « Twist à Léo », avant d’ouvrir son propre établissement au Cameroun en 1963, mais cette entreprise se solde par un échec.

Découvrez l’immense fortune laissée par Maun Dibango dans cette vidéo

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Voici l’immense fortune laissée par Manu Dibango Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire