Voici les derniers mots de Marc Vivien Foe avec Éric Djemba Djemba


Video player

Éric Djemba-Djemba footballeur camerounais est l’une des légendes du continent africain. Très proche de son ex coéquipier Foe, Eric Djemba Djemba n’est pas prêt d’oublier les derniers moments de celui-ci, décédé le 26 juin 2003, en pleine demi-finale de la Coupe des Confédérations.

Eric Djemba Djemba, l’ancien milieu de Manchester United, a partagé à travers un entretien quels étaient les derniers moments passés aux côtés de Marc Vivien Foe. Très proche l’un de l’autre et aussi de son équipe, Éric déclare qu’il ne pourrait à aucun moment oublier les paroles de Marc Vivien Foe lors de leur trajet en bus vers la destination de leur rencontre.
Il révèle à The Sun ceci : « Si quelqu’un doit mourir aujourd’hui, nous mourrons. Nous n’avons pas besoin de perdre ce match parce que j’ai promis à ma femme et à mes enfants que nous irons en finale. Je dois gagner la Coupe des Confédérations ». C’était en quelques sorte les derniers mots qu’il avait lâché. En effet, Éric et Foe sont tout les deux en milieu de terrain.

Éric Djemba Djemba continue toujours dans sa logique en disant qu’il a été la dernière personne à qui Vivien Foe aurait parlé avant sa mort.
Une minute après avoir dit à Éric qu’il était épuisé, il se retrouve avec le ballon en l’air et n’a pas hésité à sauter. Il a justement sauté au même moment que Mario Yepes qui à leur descente, s’est mis à crier :  » Hey, hey, hey « . Au moment de s’approcher, il ne respirait presque plus. Explique Éric Djemba Djemba.
Et pourtant ce but était leur but de victoire mais il n’était plus là pour le contempler. Après le match que le Cameroun a gagné 1-0, Djemba Djemba et ses partenaires étaient prêts à renoncer à la finale mais l’épouse de Marc leur a persuadé, de jouer pour lui, pour elle et pour ses enfants. Alors nous sommes allés jouer et nous avons perdu le match 1-0. Thierry Henry a marqué. Mais on n’était pas dans le bon état d’esprit  » a-t-il conclu.

Lire aussi : Un pasteur affirme avoir vu Marc Vivien Foe en enfer

Pour rappel, Marc-Vivien Foé, né dans le quartier Nkolo ll de Yaoundé le 1er mai 1975 et mort à Lyon le 26 juin 2003, est un footballeur international camerounais. Foé obtient la naturalisation française en décembre 1998. Il signa pour le RC Lens et a participé à la conquête du premier titre de champion du club en 1998.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire