Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Voici comment cette femme a eu 38 enfants avec un même mari
10/01/2019 à 12h55 par La redaction

La question de la fertilité dépend d’une multitude de facteurs, de ce fait, elle diffère selon chaque cas. Tandis que certains se battent pour avoir un enfant, d’autres se retrouvent avec plusieurs bébés, parfois en un seul accouchement. Mais l’histoire de cette femme ougandaise aura dépassé tout ce à quoi nous pourrions nous attendre.

Une femme qui pourrait devenir l’emblème mondiale de la fertilité

Cette mère est connue comme étant la femme la plus fertile de tout l’Ouganda, mais pas seulement, puisqu’elle peut facilement prétendre au titre de la femme la plus fertile au monde. Cela peut certes être difficile à croire pour certains, mais à l’âge de 39 ans, Mariam Nabatanzi a actuellement 38 enfants biologiques. Sachant qu’elle les a tous eus à la maison sauf le tout dernier qui est né d’une césarienne. Kassim Kayira, documentariste et ancien journaliste de la BBC, a raconté l’histoire de Mariam et affirme qu’elle a été mariée de force à l’âge de 13 ans à un homme violent.

Elle a en réalité eu un total de 44 enfants dont 6 de perdus. Ceci s’explique par le fait que la femme Ougandaise a eu quatre triplés, trois quadruplés ainsi que trois naissances gémellaires dont seulement dix sont des filles. Ils sont tous âgés entre 5 mois et 23 ans.

Une condition qui l’a elle-même étonnée

Les premiers accouchements de Mariam étaient de quatre paires de jumeaux de manière tout à fait consécutive. Mais lorsqu’elle a eu son 23ème enfant, elle a demandé un avis médical concernant sa fertilité hors du commun, mais les médecins ont répondu qu’ils ne pouvaient rien y faire.

Les 38 enfants sont du même père qui est absent à l’heure qu’il est ; il aurait ainsi disparu du jour au lendemain sans laisser de trace pour laisser sa femme s’occuper seule de sa progéniture extraordinairement abondante. C’est ce qui la pousse d’ailleurs à vouloir envoyer un message d’une extrême importance à tous les parents, afin de leur faire savoir que laisser des enfants sans amour parental est un crime puisqu’ils ne s’en remettront probablement jamais. Et elle a conclu avec une phrase : « Partagez les responsabilités, ne laissez pas tout aux femmes. »

Après avoir eu vent de l’histoire de cette femme, un citoyen ougandais du nom de « Karo Omu » a décidé de lui venir en aide en créant une page de financement participatif dans le but de recueillir les fonds suffisants pour aider Mariam à élever ses enfants.

Mariam est une femme qui a beaucoup de courage et qui mérite tout le respect. Elle devrait servir d’exemple à plus d’une mère puisqu’elle a prouvé que tout est possible lorsqu’une femme tient à ses enfants et à élever même seule. Elle insiste, cependant, sur le fait que la présence d’un père est aussi très importante.

source: santeplusmag.com

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...

La question de la fertilité dépend d’une multitude de facteurs, de ce fait, elle diffère selon chaque cas. Tandis que certains se battent pour avoir un enfant, d’autres se retrouvent avec plusieurs bébés, parfois en un seul accouchement. Mais l’histoire de cette femme ougandaise aura dépassé tout ce à quoi nous pourrions nous attendre.

Une femme qui pourrait devenir l’emblème mondiale de la fertilité

Cette mère est connue comme étant la femme la plus fertile de tout l’Ouganda, mais pas seulement, puisqu’elle peut facilement prétendre au titre de la femme la plus fertile au monde. Cela peut certes être difficile à croire pour certains, mais à l’âge de 39 ans, Mariam Nabatanzi a actuellement 38 enfants biologiques. Sachant qu’elle les a tous eus à la maison sauf le tout dernier qui est né d’une césarienne. Kassim Kayira, documentariste et ancien journaliste de la BBC, a raconté l’histoire de Mariam et affirme qu’elle a été mariée de force à l’âge de 13 ans à un homme violent.

Elle a en réalité eu un total de 44 enfants dont 6 de perdus. Ceci s’explique par le fait que la femme Ougandaise a eu quatre triplés, trois quadruplés ainsi que trois naissances gémellaires dont seulement dix sont des filles. Ils sont tous âgés entre 5 mois et 23 ans.

Une condition qui l’a elle-même étonnée

Les premiers accouchements de Mariam étaient de quatre paires de jumeaux de manière tout à fait consécutive. Mais lorsqu’elle a eu son 23ème enfant, elle a demandé un avis médical concernant sa fertilité hors du commun, mais les médecins ont répondu qu’ils ne pouvaient rien y faire.

Les 38 enfants sont du même père qui est absent à l’heure qu’il est ; il aurait ainsi disparu du jour au lendemain sans laisser de trace pour laisser sa femme s’occuper seule de sa progéniture extraordinairement abondante. C’est ce qui la pousse d’ailleurs à vouloir envoyer un message d’une extrême importance à tous les parents, afin de leur faire savoir que laisser des enfants sans amour parental est un crime puisqu’ils ne s’en remettront probablement jamais. Et elle a conclu avec une phrase : « Partagez les responsabilités, ne laissez pas tout aux femmes. »

Après avoir eu vent de l’histoire de cette femme, un citoyen ougandais du nom de « Karo Omu » a décidé de lui venir en aide en créant une page de financement participatif dans le but de recueillir les fonds suffisants pour aider Mariam à élever ses enfants.

Mariam est une femme qui a beaucoup de courage et qui mérite tout le respect. Elle devrait servir d’exemple à plus d’une mère puisqu’elle a prouvé que tout est possible lorsqu’une femme tient à ses enfants et à élever même seule. Elle insiste, cependant, sur le fait que la présence d’un père est aussi très importante.

source: santeplusmag.com

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire