Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Après sa visite chez Gbagbo en Belgique, Guillaume Soro empêché de revenir en France
23/11/2020 à 10h45 par Tritech Raheem

 

L'Hexagone a visiblement définitevement décidé de ne plus abriter Guillaume Soro. Il aurait été empêché de revenir en France après avoir passé un séjour en Belgique où il s'est entretenu avec l'ancien président Laurent Gbagbo.

En Belgique, Laurent Gbagbo bénéficie d’une ordonnance de non-lieu après dix ans de procédures à la Cour Pénale Internationale (CPI). Guillaume Soro, voulant s'entretenir avec l'ancien président ivoirien, s'y est rendu mi-novembre. Guillaume Soro, voulant s'entretenir avec l'ancien président ivoirien, s'y est rendu mi-novembre.

Lire aussi : Adama Bictogo:” Le sieur Soro saura qu’il y a un terminus pour tout ce qui s’apparente à la délinquance politique”

Après son séjour, Guillaume Soro qui a quitté son pays d'exil que pour un temps, n'y est plus désiré. Selon le média en ligne Financial Afrik qui serait en possession des informations exclusives, l'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne aurait été empêché par la suite de revenir en France. En effet, il lui est reproché d'avoir appelé à des actions de déstabilisation en Côte d’Ivoire.

D'ailleurs, dans un entretien accordé à « Jeune Afrique », le président français Emmanuel Macron <span id="20" class="s-or-t">l'a, lui-même. Pour le Président français, l'opposant ivoirien n’est plus sur le territoire français. « Je crois qu’il n’est plus en France pour en parler. Nous ne souhaitons pas qu’il mène des actions de déstabilisation depuis le sol français. Sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière », a indiqué Macron lors de son entretien datant du 10 novembre.

Lire aussi : Un artiste guinéen attaque violemment Emmanuel Macron

Rappelons que les appels à l'insurrection dont est accusé Guillaume <span id="21">Soro, étaient lancés alors que l'opposition ivoirienne condamnait la réélection d'Alassane Ouattara. Pour les partis de l'opposition, ce mandat serait inconstitutionnel, donc ils ne reconnaissent pas cette réélection.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 398 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

 

L'Hexagone a visiblement définitevement décidé de ne plus abriter Guillaume Soro. Il aurait été empêché de revenir en France après avoir passé un séjour en Belgique où il s'est entretenu avec l'ancien président Laurent Gbagbo.

En Belgique, Laurent Gbagbo bénéficie d’une ordonnance de non-lieu après dix ans de procédures à la Cour Pénale Internationale (CPI). Guillaume Soro, voulant s'entretenir avec l'ancien président ivoirien, s'y est rendu mi-novembre. Guillaume Soro, voulant s'entretenir avec l'ancien président ivoirien, s'y est rendu mi-novembre.

Lire aussi : Adama Bictogo:” Le sieur Soro saura qu’il y a un terminus pour tout ce qui s’apparente à la délinquance politique”

Après son séjour, Guillaume Soro qui a quitté son pays d'exil que pour un temps, n'y est plus désiré. Selon le média en ligne Financial Afrik qui serait en possession des informations exclusives, l'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne aurait été empêché par la suite de revenir en France. En effet, il lui est reproché d'avoir appelé à des actions de déstabilisation en Côte d’Ivoire.

D'ailleurs, dans un entretien accordé à « Jeune Afrique », le président français Emmanuel Macron <span id="20" class="s-or-t">l'a, lui-même. Pour le Président français, l'opposant ivoirien n’est plus sur le territoire français. « Je crois qu’il n’est plus en France pour en parler. Nous ne souhaitons pas qu’il mène des actions de déstabilisation depuis le sol français. Sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière », a indiqué Macron lors de son entretien datant du 10 novembre.

Lire aussi : Un artiste guinéen attaque violemment Emmanuel Macron

Rappelons que les appels à l'insurrection dont est accusé Guillaume <span id="21">Soro, étaient lancés alors que l'opposition ivoirienne condamnait la réélection d'Alassane Ouattara. Pour les partis de l'opposition, ce mandat serait inconstitutionnel, donc ils ne reconnaissent pas cette réélection.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 398 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire