Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Visite de Faure Gnassingbé en France : Mgr Kpodzro adresse une lettre ouverte à Macron
3Vision-Group
23/04/2021 à 13h44 par Tritech Raheem

Après la sortie de son protégé Dr Agbéyomé Kodjo, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro se prononce également sur la visite de travail du président Faure Gnassingbé en France. L’archevêque émérite de Lomé pense que le président français Emmanuel Macron a fait une « faute politique » en recevant son homologue du Togo.

 

C’est par le biais d’une lettre ouverte que Mgr Kpodzro a fait ces nouvelles déclarations à l’encontre des présidents Emmanuel Macron et Faure Gnassingbé. Plusieurs jours après le rendez-vous des deux chefs d’Etat, le prélat togolais en qualité d’ « autorité morale et religieuse de l’Eglise catholique », s’est  dit étonné de cette audience accordée à l’homme fort du Togo en France.

Lire aussi : Bollorégate au Togo : Voici la position ferme de la Dynamique Mgr Kpodzro

« Je viens par la présente vous exprimer tout mon étonnement relativement à l’audience que vous avez accordée le 9 avril dernier à Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé lors de son dernier séjour dans la capitale française. Est-ce pour vous la manière de vider, en lieu et place de l'écrasante majorité des Togolais (près des trois quarts), le contentieux électoral né du scrutin présidentiel du 22 février 2020 ? », écrit-il.

 

Selon l’ancien Archevêque métropolitain, cette attention accordée à l’adversaire d’Agbéyomé Kodjo lors de la dernière présidentielle au Togo, est une « faute politique » qui « allongerait la liste des contentieux entre la France et le Togo ». Là, il a tenu à rappeler au chef d’Etat français que celui qu’il a reçu en audience n’est pas le réel vainqueur du scrutin.

Lire aussi : Visite de Faure Gnassingbé en France : Agbéyomé Kodjo le tacle sévèrement

Mgr Kpodzro reconnaît que l’erreur est humaine. Toutefois, il soutient que le président français devrait présenter des excuses. « L’erreur est humaine. Il ne reste qu’à présenter des excuses au Peuple togolais et prendre les mesures qui vous semblent adéquates pour contribuer à rétablir ce brave peuple dans ses droits », précise-t-il dans la lettre ouverte. Il invite Emmanuel Macron à méditer par le biais d’un verset biblique (Luc 1 : 47-55).

 

« En attendant que son heure ne sonne, je vous réitère, humblement par la présente, la demande d’audience a vous adressée par le Président réellement et démocratiquement élu du Togo, SE Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, que je me ferai l’agréable devoir et le grand honneur d’accompagner à ce rendez-vous de triomphe de la Vérité et de Réconciliation entre la France et le Togo », a-t-il réitéré.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Après la sortie de son protégé Dr Agbéyomé Kodjo, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro se prononce également sur la visite de travail du président Faure Gnassingbé en France. L’archevêque émérite de Lomé pense que le président français Emmanuel Macron a fait une « faute politique » en recevant son homologue du Togo.

 

C’est par le biais d’une lettre ouverte que Mgr Kpodzro a fait ces nouvelles déclarations à l’encontre des présidents Emmanuel Macron et Faure Gnassingbé. Plusieurs jours après le rendez-vous des deux chefs d’Etat, le prélat togolais en qualité d’ « autorité morale et religieuse de l’Eglise catholique », s’est  dit étonné de cette audience accordée à l’homme fort du Togo en France.

Lire aussi : Bollorégate au Togo : Voici la position ferme de la Dynamique Mgr Kpodzro

« Je viens par la présente vous exprimer tout mon étonnement relativement à l’audience que vous avez accordée le 9 avril dernier à Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé lors de son dernier séjour dans la capitale française. Est-ce pour vous la manière de vider, en lieu et place de l'écrasante majorité des Togolais (près des trois quarts), le contentieux électoral né du scrutin présidentiel du 22 février 2020 ? », écrit-il.

 

Selon l’ancien Archevêque métropolitain, cette attention accordée à l’adversaire d’Agbéyomé Kodjo lors de la dernière présidentielle au Togo, est une « faute politique » qui « allongerait la liste des contentieux entre la France et le Togo ». Là, il a tenu à rappeler au chef d’Etat français que celui qu’il a reçu en audience n’est pas le réel vainqueur du scrutin.

Lire aussi : Visite de Faure Gnassingbé en France : Agbéyomé Kodjo le tacle sévèrement

Mgr Kpodzro reconnaît que l’erreur est humaine. Toutefois, il soutient que le président français devrait présenter des excuses. « L’erreur est humaine. Il ne reste qu’à présenter des excuses au Peuple togolais et prendre les mesures qui vous semblent adéquates pour contribuer à rétablir ce brave peuple dans ses droits », précise-t-il dans la lettre ouverte. Il invite Emmanuel Macron à méditer par le biais d’un verset biblique (Luc 1 : 47-55).

 

« En attendant que son heure ne sonne, je vous réitère, humblement par la présente, la demande d’audience a vous adressée par le Président réellement et démocratiquement élu du Togo, SE Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, que je me ferai l’agréable devoir et le grand honneur d’accompagner à ce rendez-vous de triomphe de la Vérité et de Réconciliation entre la France et le Togo », a-t-il réitéré.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire