Viol, harcèlement moral et sexuel à l’ORTB, témoignage de Angela Kpeidja


Video player

C’est sur  sa page Facebook, que la journaliste Angela Kpeidja a fait part du harcèlement moral et sexuel, des humiliations et intimidations qu’elle subirait, en tant que femme, dans l’exercice de ses fonctions à l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB).

Témoignage de Angela Kpeidja, journaliste à l’ortb au sujet de divers harcellement qu’elle subit : « J’ai failli. Non je l’ai fait mais je reviens encore plus forte. Ça m’a rongé toute la journée puis j’ai décidé de mettre les pieds dans les plats. Tant pis…Une fête disent-ils de travail, alors même que le travail, dans mon milieu est totalement décousu. Le harcèlement sexuel en milieu de travail, même à mon âge a encore droit de cité avec des humiliations de tout genre y compris la baisse de l’estime de soi. Et ça, du plus haut vers les petits chefs de bas étages que sont les rédacteurs en chef et sous chefs. Et dire qu’il y a des femmes parmi nous qui se laissent faire. Viol, harcèlement moral et sexuel…j’en ai marre. Dites-moi comment on célèbre le 1er mai dans une maison où la religion de tous est devenue le silence dans la frustration? », a écrit la journaliste le 1 mai 2020 sur son mur Facebook.

Un post que la rédaction de Bénin Web TV a traité, mais avec du « sensationnel » et sans une « démarche contradictoire », selon le service public qui a voulu faire des mises au point. Après le post,  les relais et  commentaires qui s’en sont suivis, la Cellule de Communication de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB) a voulu rétablir des vérités pour la sauvegarde de l’image de la maison.

L’office de télévision et de radiodiffusion du Bénin a réagi. Mais à travers un droit de réponse à nos confrères de Bénin Web Tv.

« Nous voudrions porter à votre connaissance qu’à ce jour, la Direction générale de l’ORTB n’a reçu aucune plainte portant sur harcèlement moral, sexuel ou  pour viol sur un personnel féminin. Des faits qui, s’ils existent, sont suffisamment graves pour être seulement dénoncés sur les réseaux par un agent de l’Office », indique le texte signé par le chef de la cellule communication, Jean Paul Ibikounle.

Il ajoute qu’ « en parfaite harmonie avec ses valeurs à savoir  Professionnalisme, Innovation et Esprit d’Equipe, l’ORTB demeure une entreprise au sein de laquelle les droits et devoirs des travailleurs sont garantis ».

Lire aussi : Bénin : deux policiers arrêtés après avoir agressé un Zémidjan

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire