Vatican : visite du président malien IBK au Pape François


Video player

 

Le Pape François, dans ces nombreuses occupations et tâches, a réussi à aménager son temps pour recevoir au Vatican le président de la République malienne Ibrahim Boubakar Keita jeudi dernier.

 

Alors que la situation humanitaire se dégrade dans son pays, atrocement influencée par les défis djihadjistes, le président malien IBK s’est rendu au Vatican et a rencontré le Saint-Père hier jeudi 13 février au matin.

 

D’abord accueilli chaleureusement par le Pape François sur le seuil de sa bibliothèque privée, le chef de l’État malien a eu une discussion d’environ un quart d’heure en tête à tête avec le Saint-Père, étant essentiellement question du dialogue interreligieux, comme l’a confié le Pape en offrant au président IBK un exemplaire du Document sur la fraternité humaine l’année dernière à Abou Dhabi avec le grand Imam d’ Al-Azhar.

 

Même si Ibrahim Boubakar Keita semblait très ému de l’air amical qui lui a été montré par le pape François, il l’a été encore plus lorsque ce dernier lui a fait don d’un médaillon en bronze représentant saint Martin offrant son manteau au pauvre.

 

« C’est tout lui ça !  » s’est exclamé le président Ibrahim Boubakar Keita qui, un peu plus tôt, avait confié à François à quel point le discours du Pape et son « souci d’humanité » sont un réconfort pour son pays actuellement en difficultés face à l’insécurité.

IBK et pape francois echanges doingbuzz 300x225 1 - Vatican : visite du président malien IBK au Pape François

IBK n’est pas arrivé les mains vides. Pour l’occasion, le chef d’État malien a apporté pour le Pape, un tapis en cuir, travail d’artisanat malien réalisé par des femmes de Konna, près de Mopti au centre du Mali, une des régions les plus éprouvées par les affrontements entre djihadjistes et forces de sécurité en 2013.

 

C’est d’ailleurs ce problème d’insécurité promu par les groupes djihadjistes qui a essentiellement été l’objet des discussions entre le chef de l’État malien et le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, qui était accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États, après les premiers moments passés avec le Souverain Pontife.

 

Les discussions ont par la suite porté sur certaines questions d’intérêt régional et international, notamment l’insécurité alimentaire croissante dans la région du Sahel, les migrations, et le maintien de la paix en Afrique de l’Ouest.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire