Production de vaccins : le Sénégal reçoit un financement de 7,7 milliards de FCFA


Video player

Vers la production de vaccins anti-Covid-19 au Sénégal ? La première phase du projet de production de vaccins par l’Institut Pasteur de Dakar, a bénéficié d’un accord de financement. Vendredi 9 juillet 2021,  le gouvernement de Dakar a signé, avec ses partenaires, un accord de financement en dons de 14 millions d’euros, soit 7,7 milliards de FCFA.

 

Le pays engage ainsi  le processus d’autonomisation de l’Afrique en matière de productions de vaccins contre le Covid-19.  Une très belle initiative qui s’inscrit dans le programme de lutte contre la dangereuse maladie à coronavirus. Une maladie qui continue de créer des dégâts dans le monde.

 

 

Ladite  subvention va conduire à  la construction d’une nouvelle usine dont les travaux vont débuter cette année, avec une capacité de production de 25 millions de doses de vaccin par mois d’ici la fin de l’année 2022 (soit 300 millions de doses par an).

 

Au total, une enveloppe financière de 200 millions de dollars US, soit 111 milliards de FCFA est nécessaire à la réalisation du projet. Mais,  14 millions, sous forme de dons, ont déjà été mobilisés. Les prochaines phases du financement doivent encore être bouclées, a-t-on appris.

 

Le projet vise essentiellement à augmenter les capacités de production médicale de vaccins en Afrique et réduire considérablement sa dépendance de l’extérieur d’où elle importe 99% de ses besoins en vaccin. Mais aussi, d’assurer l’approvisionnement en matière premières de l’Institut pasteur de Dakar pour la production des 60% des vaccins administrés en Afrique d’ici 2040.

 

Pour informations, ce financement est le fruit de la collaboration du Sénégal avec la Société financière internationale (IFC) et quatre autres institutions financières que sont l’Agence française de développement (AFD), la Société de financement du développement international des Etats-Unis (SFD), la Commission européenne (CE) et la Banque européenne d’investissement (BEI). Mais aussi des atouts dont disposent le pays, pour être considéré comme un pôle de fabrication de vaccins anti-Covid en Afrique.

 

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire