USA : Trump limite les visas octroyés aux femmes enceintes étrangères


Video player

Les femmes étrangères ne pourront plus accoucher aux États-Unis. Le département d’Etat compte ne plus délivrer de visas de visite temporaire aux étrangers. Cette décision touche particulièrement les femmes enceintes étrangères qui se rendent aux Etats-Unis pour que leur enfant y bénéficie automatiquement de la nationalité dès leur naissance.

“A compter du 24 janvier 2020, le département d’Etat ne délivrera plus de visas de visite temporaire aux étrangers qui veulent entrer aux Etats-Unis pour du tourisme de maternité ”, peut-on lire ce jeudi dans un communiqué la Maison Blanche.

La Maison Blanche explique que ces nouvelles règles visent les femmes qui “se rendent aux Etats-Unis pour que, en donnant naissance sur le sol américain, leur enfant obtienne automatiquement et de manière permanente la nationalité américaine”.

Lire aussi : Le Sénat approuve la procédure de destitution de Donald Trump

Selon la présidence des USA, ce changement réglementaire est nécessaire pour renforcer leur sécurité, leur système d’immigration et l’intégrité de la citoyenneté américaine. Elle estime que le tourisme de maternité deviendra une surcharge pour les hôpitaux du pays, d’autant plus qu’elle “alimente les activités criminelles”.

En combattant ce fléau, la Maison Blanche compte défendre l’argent de ses citoyens. Ces nouvelles règles permettront de protéger les Etats-Unis”.

Après avoir fait de la lutte contre l’immigration une de ses priorités, Donald Trump s’attaque maintenant au droit du sol. Ce dernier se développe aux Etats-Unis. Grâce à ce droit, il suffit de naître sur le sol américain pour bénéficier automatiquement de la nationalité américaine.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire